Indonésie : castration chimique pour les pédophiles

Indonésie : castration chimique pour les pédophiles

En Indonésie, on ne plaisante pas avec les pédophiles. Le pays vient en effet de prendre un certain nombre de mesures pour mettre un terme aux agressions sexuelles envers les enfants.

Tout un arsenal de mesures radicales a été mis en œuvre pour dissuader les pédophiles de commettre leurs forfaits. Les pédophiles risquent, en effet, la peine capitale ou la castration chimique et l’obligation de porter une puce électronique après leur libération. «Ce règlement vise à surmonter la crise provoquée par la violence sexuelle contre les enfants. Les crimes sexuels contre les enfants sont des crimes extraordinaires parce qu’ils menacent la vie des enfants», avait déclaré le président indonésien Joko Widodo, en approuvant les nouvelles mesures, déployées dans le pays fin mai. Cette décision de tout déployer pour dissuader les pédophiles et violeurs intervient suite au viol sauvage et meurtre d’une jeune fille âgée de 14 ans par 7 adolescents âgés de 16 à 17 ans.
Pour rappel, jusqu’à présent, le viol, d’une femme ou d’un mineur, était puni d’une peine maximale de 15 ans de réclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *