Le point G, clé de fortes sensations sexuelles

Le point G, clé de fortes sensations sexuelles

Source de tous les fantasmes et pour beaucoup, toujours un mystère, le point G existe bel et bien. On vous dit tout.

Qu’est-ce que c’est ?

Le fameux point G, qui doit son nom, depuis 1944, au docteur Grafenberg, est un mystère recherchée par toutes les femmes.  Il leur procure un plaisir sexuel incomparable. En effet, grâce au point G, il est possible de déclencher chez certaines femmes, lors d’une stimulation, un orgasme vaginal bien plus puissant que l’orgasme clitoridien. Cet organe sexuel et zone érogène est aussi appelé prostate de la femme.

Où se trouve-t-il ?

Le point G est localisé sur les parois du vagin non loin des terminaisons nerveuses. Il est à 4 cm presque au fond du vagin. Pour retrouver cette toute petite boule de moins d’un centimètre au repos, on cherche entre l’os du pubis et le col de l’utérus. Le point G peut être trouvé en plaçant deux phalanges à l’intérieur du vagin et en les plaçant en crochet. Mais les corps ne sont pas identiques.

Comment le stimuler ?

On peut stimuler le point G lorsque la femme met ses jambes sur les épaules de son partenaire. Il suffit d’introduire un doigt à l’intérieur du vagin, en le dirigeant vers le nombril, puis en le pliant. Un léger renflement peut apparaître et provoquer une sensation de plaisir.
Certaines positions sont plus efficaces que d’autres pour stimuler le point G, telles que l’andromaque, la levrette, le missionnaire, la position du lotus et la 69.

Technique médicale

Il y a une technique pour gonfler le point G et atteindre la jouissance vaginale. Cette méthode est rapide et sûre. Le médecin injecte de l’acide hyaluronique dans le point G afin de lui donner plus de volume et de tonus. Une fois gonflé, le point G est facilement excitable et donne plus de plaisir.

Le point G chez l’homme 

Le point G existe aussi chez l’homme mais il est encore plus mystérieux que celui  de la femme. Selon les scientifiques, le point G masculin est situé à l’intérieur du rectum, près de l’urètre et de la prostate.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *