Ramadan : opération de dépistage de diabète à Marrakech

Ramadan : opération de dépistage de diabète à Marrakech

 Pour sensibiliser le grand public aux risques des complications de cette maladie, la société civile de Marrakech lance une campagne de dépistage du diabète à glycémie à jeûn au profit de 5.​000 démunis et personnes âgées. Les détails.

Solidarité médicale. L’Association Développement et Solidarité Sans Frontières (ADSSF) démarre, en partenariat avec Africa Diabetes, une campagne à Marrakech de dépistage du diabète à glycémie à jeûn au profit des démunis, des personnes âgées et à risque.
Baptisée “Raht Al Bal”, cette opération citoyenne permet d’effectuer, auprès d’un réseau de laboratoires d’analyses médicales, un dépistage à jeûn gratuit, rapide, anonyme et indolore. Le choix de la population cible n’est pas fortuit. Il s’agit de la frange de personnes à risques notamment à cause de l’âge (le diabète de type 2 se développe surtout après 40 ans), la sédentarité, les antécédents familiaux, l’obésité ou le stress.
“Cette maladie dont l’évolution peut apparaître comme insidieuse est facile à détecter notamment à travers un dépistage. Par ce geste solidaire et face à des chiffres en augmentation soutenue – environ 2 millions de marocains âgés de plus de 20 ans sont diabétiques, dont 50% ignorent être atteints de cette maladie-, l’opération Raht Al Bal souhaite sensibiliser le grand public aux risques importants entraînés par les complications de cette maladie”, explique, Mme Fatiha El Houdzi, présidente de l’association ADSSF.
Pour bénéficier de ce dépistage gratuit et anonyme, il suffit de remplir un formulaire en ligne sur www.africa-diabetes.com/ramadan​, ou d’envoyer un SMS, ou un message WhatsApp avec le nom, prénom et âge au numéro 0668815566 ou par email à l’adresse: contact@africa-diabetes.com.
L’équipe de l’Association ADSSF prendra contact par la suite avec les intéressés pour fournir les informations sur les modalités de dépistage et indiquer l’adresse des laboratoires d’analyses médicales partenaires.
A rappeler que l’Association Américaine de diabétologie recommande que la glycémie des personnes qui présentent des facteurs de risques soit contrôlée tous les trois ans après 45 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *