Nada Diouri, leader du futur

Nada Diouri, leader du futur

A 25 ans à peine, Nada Diouri, est la présidente de l’association Espace Point de Départ (Espod) dédiée à la promotion économique et sociale des femmes marocaines. Elle a été désignée Future Leader par l’Union Européenne lors des Journées Européennes du Développement en mai 2015 à Bruxelles.

 

Le parcours exceptionnel de Nada Diouri en fait aujourd’hui une figure de proue de la journée Mena. La jeune femme âgée d’à peine 25 ans a été a été la seule jeune femme représentant la région MENA à être sélectionnée par l’Union Européenne, parmi 15 jeunes futurs leaders internationaux, pour contribuer à la question de la promotion de l’égalité du genre. A ce titre, la jeune femme est intervenue en tant que panéliste aux côtés de Federica Magherini et  Sam Kutesa sur le thème: «Un monde plus connecté, plus contesté et plus complexe».

A l’issue de cette participation, Sam Kutesa, président de la 69ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, l’a invitée à participer au sommet d’adoption des objectifs de développement durable qui s’est tenu, du 25 au 27 septembre, à New York.  Pour mémoire, ce sommet est une plate-forme internationale qui a réuni Etats membres, observateurs et parties prenantes au plus haut niveau et qui leur fournira l’occasion d’établir un nouvel agenda de développement. Le but étant l’élaboration d’un document intitulé: «Transformer notre Monde: l’agenda 2030 du développement durable». Par ailleurs, Nada Diouri a été également nommée par le président fondateur du Forum Crans Montana «Nouveau leader du futur» pour la troisième année consécutive, afin de participer à un ensemble de conférences internationales sur son sujet d’expertise, notamment le 17ème Sommet International sur le Crime Transnational et Homeland & Global Security Forum qui se tient à Genève (Suisse), du 14 au 16 octobre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *