Ford : du design avec la réalité mixte

Ford : du design avec la réalité mixte

Les designers de Ford ont abandonné leurs traditionnels outils de travail pour des casques de réalité mixte, mélangeant réalité augmentée et réalité virtuelle. Les équipes Ford en charge du design testent en effet Microsoft HoloLens dans le studio de design de Dearborn, aux États-Unis. Cette technologie leur permet de visualiser virtuellement des éléments de design sur des véhicules bien réels, grâce à des hologrammes en 3D.

 

 

Formes, tailles et même textures des futurs véhicules Ford ont ainsi pu être imaginés en quelques heures, là où il fallait auparavant plusieurs semaines voire plusieurs mois pour les modéliser à l’aide d’argile, la matière utilisée jusqu’ici par les designers. Une technologie qui va désormais s’étendre aux équipes Ford du monde entier.

La technologie HoloLens fonctionne grâce à la réalité mixte, combinaison de réalité augmentée et de réalité virtuelle qui permet aux designers de visualiser des hologrammes en haute définition, à travers un casque sans fil. Les ingénieurs peuvent virtuellement, du bout des doigts, sélectionner différentes variations esthétiques projetées sur une vraie voiture, ou sur une réplique en argile.

Ford a adapté la technologie HoloLens pour permettre aux designers de collaborer avec les ingénieurs afin de mieux comprendre l’expérience des conducteurs. Par exemple, HoloLens permet aux designers et ingénieurs de visualiser le rendu esthétique d’un rétroviseur, et simultanément d’évaluer l’étendue du champ de vision que celui-ci va proposer au conducteur. « HoloLens est une technologie qui offre la possibilité à toute une équipe de collaborer, partager et expérimenter de nouvelles idées, ensemble », a déclaré Elizabeth Baron, spécialiste de la réalité virtuelle et des techniques avancées de visualisation chez Ford. « En mixant le virtuel et le réel sur des modèles existants, cela aide les designers et les ingénieurs à communiquer efficacement et imaginer à quoi ressemble le futur avant même la conception. Cela va nous offrir non seulement une grande liberté mais aussi une plus grande efficacité dans notre capacité à faire évoluer nos prototypes ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *