14,8% des jeunes filles de 15 à 24 ans sont analphabètes

14,8% des jeunes filles de 15 à 24 ans sont analphabètes

Avec un effectif de 6,12 millions en 2014, les filles représentent près de la moitié (49,1%) de la population âgée de moins de 19 ans au Maroc. malgré le progrès accompli dans la scolarisation des enfants, une fille entre 7 et 12 ans sur dix est non scolarisée dans le milieu rural et 14,8% des jeunes filles de 15 à 24 ans sont analphabètes contre 7,2% des garçons du même âge.

 

On a célébré hier la journée internationale de la fille. Cette année sous le thème de « l’autonomisation des filles : avant, pendant, et après une crise », le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a présenté, sur la base des résultats des enquêtes auprès des ménages et du recensement général de la population, quelques aspects sur l’autonomisation des filles et leur situation en matière d’éducation, de mariage précoce, et d’égalité des chances.

Le rôle de la scolarisation dans l’autonomisation des filles n’est pas à démontrer. L’enseignement préscolaire a pour conséquence de réduire de moitié les déperditions scolaires. En 2014, plus de la moitié des enfants âgés de 3 à 5 ans n’a pas encore fréquenté un établissement d’enseignement préscolaire et le taux de préscolarisation des garçons était supérieur à celui des filles de 6,3% à l’âge de 3 ans et de 10,5% à l’âge de 5 ans. Une fille entre 7 et 12 ans sur dix est non scolarisée dans le milieu rural et 14,8% des jeunes filles de 15 à 24 ans sont analphabètes contre 7,2% des garçons du même âge. Autre constat, 24,6% des filles de 15 à 17 ans ne travaillent pas.

Le mariage précoce concerne les filles beaucoup plus que les garçons

En outre, 69.000 enfants âgés de 7 à moins de 15 ans se trouvent sur le marché de l’emploi dont 39,9% sont des filles et 65% ne sont pas scolarisés. Par ailleurs, les femmes consacrent 7 fois plus de temps aux activités domestiques que les hommes et les filles de 7 à 14 ans 3,4 fois que les garçons

Certes, le nombre de mineurs mariés avant l’âge de 18 ans a baissé de 12,8% au cours de la dernière décennie passant de 55.379 personnes en 2004 à 48.291 personnes en 2014, mais les filles demeurent les principales concernées avec une proportion de 94,8% du total des mineurs mariés. En plus, 32,1% des filles mineures mariées ont déjà au moins un enfant. De même, 29,2% des jeunes femmes de 15 à 24 ans ont déjà contracté un premier mariage contre 3,8% des jeunes hommes et la grande majorité des filles non célibataires (87,7%) sont des femmes au foyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *