‘’Body Play’’ danse sur ‘’The Conscious Body System’’

‘’Body Play’’ danse sur ‘’The Conscious Body System’’

Pour leur  « Escale Rbatia », « Les Rencontres Chorégraphiques de Casablanca » ont présenté jeudi soir au théâtre Mohammed V, le spectacle « Body Play » interprété  par la compagnie allemande, Chaim Gebber  « Body Play » est une performance qui répertorie la recherche de mouvement sur « The Conscious Body System », un système de mouvement développé par Chaim Gebber.

 

Ce spectacle est interprété par Roberta Pupotto, Kristina Kurapkaityte, Javier Ferrer Machin, Ayoub Karkar, Chakib Yamlahi, Thaïs Desveronnieres, Mourad Koula et Chaim Gebber. Dans les solos, les duos et le travail du groupe, les danseurs utilisent la physiologie comme peau, les os et les muscles comme outils singuliers pour créer des rituels corporels .Trois danseurs marocains font partie du spectacle « L’unification, la culture et les comportements sociaux constituent le fondement de notre travail et de notre processus » indiquent les organisateurs de ce beau spectacle organisé en partenariat avec la compagnie « Les pieds nus ».

La 3ème édition du festival « Les Rencontres Chorégraphiques de Casablanca » a d’abord eu lieu à Casablanca du 12 au 18 octobre 2017. Cet événement artistique de référence a connu la participation d’une dizaine de compagnies internationales venues principalement d’Europe, avec la présence de 100 artistes invités dont 40 étrangers.

Au programme également, des résidences d’artistes pour favoriser l’inter-culturalité autour du travail de création« Notre objectif est d’encourager la réflexion culturelle et la création d’un pont qui favorisera les rencontres entre artistes et partenaires. Nous souhaitons également démocratiser la danse et la rendre accessible à tous » soulignent Ahlam El Morsli et Wajdi Gagui chorégraphes associés et fondateurs du Festival.

Spectacles de rue, des moments de bonheur dans la ville

Des performances de rue sont ainsi organisées dans des les rues de Rabat, notamment à Bab El Had « En proposant des spectacles dans l’espace public, en allant où les gens sont, il y a toujours cette notion de plaisir qui domine,  un courant spontané  passe entre le spectateur et l’interprète, un lien se développe » confie Ahlam El Morsli.

« Ici et Là »  et « El Kaada »  sont des spectacles gratuits  qui ont rassemblé plusieurs centaine de Rbatis « Cette formule en plein air permet aussi de voir plusieurs chorégraphes gratuitement. Le public peut ainsi découvrir une diversité de signature, de style et ainsi développer ses goûts » continue Ahlam.

Les enfants et jeunes de plusieurs orphelinats et associations sont par ailleurs, invités à assister aux différents spectacles et à participer à des ateliers de danse.

COL

Jeune création marocaine 

Comme pour chaque édition, les organisateurs tiennent à programmer une plateforme « Jeune création marocaine », et des résidences d’artistes avec les compagnies étrangères destinée aux jeunes danseurs afin de montrer et de partager leur travail artistique. En parallèle, des ateliers de formation en danse contemporaine et des masters-classes sont proposés par les artistes et compagnies de danses invitées. Les amateurs de danse, adultes et enfants, se verront quant à eux, proposés des stages de danse moderne et contemporaine. A la prochaine édition 2018 donc et  place à d’autres artistes chorégraphes venus d’autres horizons, invités par « Col ‘jam » qui réalise un important travail de sensibilisation et de formation pédagogique à travers différents projets artistiques et sociaux, menés en partenariat avec des structures culturelles et associatives marocaines et étrangères.  

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *