Festival Taragalte : l’hymne aux femmes africaines

Festival Taragalte : l’hymne aux femmes africaines

La 8e édition du Festival Taragalte s’est terminée après 3 jours de chants, musiques, danses, expositions et rencontres inédites.

La soirée de clôture du festival était 100 % femmes. Le dimanche 29 octobre, le ciel étoilé de M’hamid El Ghislane a brillé sous les chants de cette belle palette de femmes artistes, venues des quatre coin du monde , invitées à partager la scène. La musique résonnera  sur les dunes du vieux M’hamid et le public chantera et dansera sur  les voix de femmes d’Afrique, avec la « Guedra Femmes », Guelmim et M’Hamid, « les filles de Illighadad » Niger, « Samira Dinan » Maroc/Pays-Bas, la diva « Lalla Abadi »Tamanrasset Algerie  et « Oum » du Maroc et marraine du festival.

 Placé sous le thème : « AFRIK-ELLES »,  est un hommage rendu à la femme, en particulier, celle du Sahara et d’Afrique, au travers de ses traditions, sa vie de tous les jours, ses chants et sa musique, sa danse et sa façon de veiller au bien être de son environnement. Un choix expliqué par la fierté de mettre en avant les activités de ces femmes par différents ateliers et expositions .Une grande partie du programme fut animée par des femmes locales, nationales, africaines et internationales.

En parallèle, les festivaliers ont accueilli cette année la 3ème édition de la Caravane Culturelle pour la Paix qui promeut la paix et la tolérance au Sahara et au Sahel.

Cette édition exceptionnelle est un hymne au Sahara et à l’immensité de ce désert du sud marocain où fut célébrés la culture, l’héritage nomade et les musiques du monde, mais aussi un moment de partage et de tolérance dans une partie du Royaume, havre de paix et de sérénité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *