Kafala : «Je veux mes droits, pas la charité»

Kafala : «Je veux mes droits, pas la charité»

Le Collectif Kafala Maroc qui regroupe une trentaine d’associations oeuvrant dans le domaine de l’Enfance et de l’Enfant a organisé un séminaire «Je veux mes droits, pas la charité» sur les procédures de la Kafala au Maroc, ce jeudi 25 Janvier à l’Académie Royale à Rabat. Le débat axé sur l’Intérêt Supérieur de l’Enfant, visait à stimuler la discussion sur les enjeux de la Kafala, et à démontrer l’importance et la nécessité d’une kafala de qualité et pérenne.

 

Experts en kalala, juristes, avocats, sociologues, psychologues, et plusieurs associations de la société civile engagées dans la défenses des droits des enfants se sont penchés sur les lacunes constatées dans la Kafala, parmi lesquelles, on note, le manque de formation tant des couples aspirants à la kafala que des enfants qui seront pris en charge; l’insuffisance de protection de l’enfant et de ses parents; le manque de procédures homogènes sur le territoire national.

L’événement qui s’inscrit dans le cadre du projet plateforme Convention Droits de l‘Enfant, cofinancé par l’Union européenne s ‘est articulé autour de quatre axes principaux : « Les répercussions psycho-sociales de l’abandon et de la non appartenance familiale sur l’enfant », » L’intérêt supérieur de l’Enfant , Quelle assurance vie  pour le makfoul » , » Préparation et accompagnement des familles kafils et des enfants » , « Convention bilatérales entre le Maroc et les pays étrangers Intervention » .

 Tu as le  droit à…

Le Maroc est partie à de nombreuses conventions relatives aux droits humains. Par ses ratifications il s’engage à respecter les droits qu’elles reconnaissent. Les principes directeurs de la Convention sont la non- discrimination, la priorité donnée à l’intérêt supérieur de l’enfant, le droit à la vie, à la survie et au développement et le droit de participer. Ainsi l’Article 7 stipule :Tu as le droit à un nom et une nationalité ;Article 8:Tu as le droit à une identité et à sa préservation ;Article 19:Tu as le droit à la protection contre la maltraitance et la négligence ; Article 21:Tu as le droit à une bonne protection lorsque tu vis avec une famille adoptive ou dans une institution de protection des enfants ; Article 23:Tu as le droit à une protection et à une éducation spécialisée lorsque tu souffres d’un handicap physique ou mental pour que tu puisses vivre normalement comme les autres ;Article 25:Tu as le droit à ce que les responsables concernés s’assurent que tu vis dans de bonnes conditions lorsque tu vis dans un autre lieu autre que le domicile de ta famille telles que les institutions de protection de l’enfance ou de rééducation ; Article 39:Tu as le droit à une assistance appropriée lorsque tu es exposé à la violence, la négligence ou au mauvais traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *