Etat civil : « Je suis inscrit donc j’existe »

Etat civil : « Je suis inscrit donc j’existe »

Depuis le 15 janvier, une campagne nationale pour l’inscription des enfants non enregistrés aux registres de l’état civil est lancée par les autorités, placée  sous le signe «L’inscription à l’état civil, un droit constitutionnel : je suis inscrit donc j’existe»,

 

Cette campagne s’inscrit dans le cadre du plan d’action national dans le domaine de la démocratie et des droits .Elle intervient suite à l’application de l’arrêté 2017/12 du chef du gouvernement, publié le 4 septembre 2017, vise l’inscription de tous les enfants non-inscrits aux registres de l’état civil, notamment ceux nés de pères inconnus, issus de familles souffrant de difficultés financières ou de familles en situation de conflit parental.
La campagne repose sur trois mécanismes mis en œuvre en coordination entre l’ensemble des secteurs concernés, à savoir une commission ministérielle conjointe et des commissions régionale et provinciale. Pour l’inscription des enfants, les personnes ou les parties concernées sont invitées à contacter la commission provinciale de la préfecture dont elles relèvent, l’équipe mobile créée à cet effet, la représentation diplomatique ou consulaire la plus proche pour les Marocains résidant à l’étranger .

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *