Aziza Jamal habille les murs de Bab Rouah ! (photos)

Aziza Jamal habille les murs de Bab Rouah ! (photos)

Dans l’exposition qu’elle a appelée « Caftan Art Ancestral», Aziza Jamal, cette grande passionnée du patrimoine marocain nous présente un ensemble considérable de peintures, de sculptures et d’objets d’art. Mais le côté sublime de cette exposition est sa collection privée de caftans. Des pièces uniques, originales et authentiques qui ont séduit les visiteurs venus très nombreux à la galerie Bab Rouah où sont exposées ses oeuvres.

 

On la connait artiste-peintre, sculpteur mais elle a aussi le profil de collectionneur. Aziza Jamal explique que « Si  le paysage, le désert, le signe, le corps et les traditions sont les principaux thèmes de mes travaux où je rends hommage à la femme marocaine, ma collection patrimoniale de caftans anciens, une partie seulement que je présente ici à Bab Rouah est aussi un hommage à cette même femme qui a toujours su préserver  son identité à travers ses costumes et ses accoutrements ». La collection est sublime. Puisés dans toutes les régions du Royaume, les visiteurs amoureux et nostalgiques des costumes, broderies, bijoux ou mobiliers d’antan auront donc l’opportunité, tout au long de ce mois de venir découvrir les trésors de cette artiste, grande passionnée du patrimoine  marocain et des richesses ancestrales.

La garde-robe raffinée de Aziza !

Particulièrement élaborée, cette exposition de caftans d’époque met en valeur le travail des maâlems et leur savoir-faire. Costume de Lalla Aziza, de la région d’Agadir, recouvert d’un long tissage en laine rayée, sur la poitrine, un beau collier d’ambre, pour contrer le mauvais sort, ainsi que d’anciennes pièces de monnaie appelées tizerzar, portées sur le front. Caftan Rokia ancien de Salé, en satin bleu ciel et galon argenté, porté sans hzam le 7e jour du mariage, sur sa tête, un foulard soyeux pointu, appelé hntoz, brodé de fil de soie, à la main. Caftan Lalla Yacout , unique au monde grâce à ses origines à la fois romaine et de l’Andalousie .Costume ancien des alentours de Tafilalet en Tamazight, région historique située au sud-est du Maroc. Un ensemble d’oasis, dans les basses vallées des oueds Ziz et Ghéris des villes d’Erfoud et de Rissani .Une jupe noire brodée, sur les épaules, un tissu noir en laine tissée et des motifs floraux brodés à la main, c’est une tenue incontournable à porter le jour du mariage. Couronne avec des pièces de monnaie et des nattes longues de chaque côté, ainsi qu’une khmissa centenaire. Costume, Azrou ,la mariée couverte de Adouna (L’hendira ) décorée avec des paillettes (Mozona ) frontal en perles colorées, costume Caraco de la région d Oujda ,tissus et accessoires importés de chine et de Turquie…et la liste est longue.

               

Infos pratiques :

L’exposition est ouverte au public du 2 au 20 février 2018 de 10h à 18h, Galerie Bab Rouah, Rabat. Entrée gratuite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *