Appui à l’autonomisation économique des femmes en milieu rural

Appui à l’autonomisation économique des femmes en milieu rural

Coca-Cola Maroc et ONU Femmes Maghreb ont présenté vendredi 9 mars leur programme d’appui à l’autonomisation économique des femmes, à travers la promotion de la chaîne de valeur agro-écologique pour une meilleure résilience au changement climatique.

 

Soutenue par la Fondation Coca-Cola et mise en place par ONU Femmes Maghreb, cette démarche a consisté à accompagner plusieurs groupes de femmes agricultrices leaders dans les régions d’Ouarzazate et Essaouira (et Agadir dans un prochain temps) à travers le conseil, la formation et le renforcement des compétences ainsi que la fourniture d’équipements pour les aider à développer des activités agro-écologiques génératrices de revenus.

A travers des investissements financiers, matériels et humains, mais aussi un transfert de savoir et de savoir-faire, ce sont donc deux résultats spécifiques qui sont visés par ce programme, à savoir le développement des capacités et connaissances techniques des femmes agricultrices en matière de bonnes pratiques agro-écologiques adaptées au changement climatique, et la formation des femmes agricultrices en matière de gestion et management de leurs propres coopératives et activités génératrices de revenus résilientes au changement climatique.
« L’autonomisation des femmes, et l’encouragement de l’entreprenariat féminin, sont l’un des piliers de notre action citoyenne, pas seulement au Maroc, mais partout dans le monde », a déclaré Loubna Sabir, Directrice des Affaires Publiques, de la Communication et du Développement Durable de Coca-Cola Maroc. « Nous sommes convaincus que le développement durable des sociétés, notamment rurale, et leur résilience face aux changements environnementaux, que ce soit le réchauffement climatique ou autres phénomènes, passe nécessairement par des femmes économiquement autonomes, disposant de revenus stables, qui les libèrent des préoccupations de base liées à la survie, et leur permet de prospérer, et de faire prospérer leurs communautés ».
Le programme vise donc à renforcer le leadership des femmes des coopératives des régions d’Ouarzazate et Essaouira et à promouvoir leur rôle dans la chaîne de valeur agro-écologique en favorisant un meilleur accès au marché, tout en préservant l’environnement, et en développant une agriculture durable, afin de contribuer à forger les capacités de résilience des différentes régions visées face au changement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *