« Adam » ouvre le festival du film arabe de Malmo 2020

« Adam » ouvre le festival du film arabe de Malmo 2020

Le film « Adam » de la réalisatrice marocaine Maryam Touzani ouvrira la 10eme  session du festival du film arabe de Malmö, qui se tiendra du 8 au 13 octobre. Primé dans plusieurs festivals, « Adam »  est une coproduction entre le Maroc, la France, la Belgique, et le Qatar.

Produit par le réalisateur marocain Nabil Ayouch, et co-écrit par la réalisatrice Maryam Touzani, il met en vedette deux stars Loubna Azabel et Nisrine Erradi. Un Film dramatique qui raconte l’histoire d’une jeune fille enceinte errant dans les rues de Casablanca à la recherche d’un travail et la rencontre  d’une femme qui lui vient en aide.  Une fois de plus, Maryam Touzani a exprimé son sentiment de fierté d’avoir choisi son film pour ouvrir le Festival de Malmö «Par sa sélection riche et délicate de films, le festival a prouvé sa valeur en tant que fenêtre majeure sur le monde arabe, en donnant de l’espace aux différentes voix et en rassemblant les gens, en supprimant les frontières qui nous séparent et en nous inspirant ».

Quatre autres films marocains sont programmés pour cet évènement annuel qui se teint dans la vie suédoise. Il s agit de « Pour la cause » du réalisateur Hassan Benjelloun ; « Les femmes du bloc C » du réalisateur Mohamed Nadif ; « Fantôme de l’espace » du jeune réalisateur: Karim Tajouaout  et « Le Saint inconnu » de Alae Eddine El Jem.

https://www.facebook.com/watch/?v=3399897266759762&t=33

Un Marocain et une Tunisienne membres du jury

Le marocain Mohamed Zineddaine fait partie du jury de cette 10eme édition aux côtés de la productrice tunisienne Dora Bouchoucha. Mohamed Zinddaine  a quitté le Maroc en 1983 pour étudier en France. Après un an, il s’installe en Italie, où il séjourne dans plusieurs villes avant de s’installer finalement à Bologne, où il forge ses instruments en tant qu’artisan dans les domaines de la photographie, de la scénarisation, de la réalisation et de la production. Depuis 2013, il enseigne l’écriture de scénarios à Bologne. Depuis 2017, il collabore avec Medilent en tant que professeur de scénario, dans les pays du pourtour méditerranéen.

Dora Bouchoucha est productrice de films depuis 1994. Elle a produit et coproduit plusieurs documentaires, courts et longs métrages primés. Le cinéma tunisien est  représenté à ce festival dans la compétition officielle le long métrage officiel de fiction « Le fils » de Mehdi Barsaoui.

Créée en 2011,le Festival du film arabe de Malmö  se veut une plateforme interculturelle pour la diversité et la tolérance. En tant que l’un des plus grands festivals cinématographiques axés sur le cinéma arabe, en dehors du monde arabe, il offre un lieu de rencontre pour les industries cinématographiques nordiques et arabes. 

Lire également : “Adam” au festival de Cannes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *