Bien s’hydrater pendant le ramadan

Bien s’hydrater pendant le ramadan

Tenir toute une journée sans aucun apport hydrique semble assez difficile. Pourtant, il est possible de ne pas ressentir de soif, si on sait bien s’y prendre. Conseils pour bien s’hydrater.

 

Un adulte a besoin d’un apport quotidien de 2,5 litres d’eau par jour. Cela semble peu évident d’absorber toute cette quantité en un laps de temps assez court pour les jeûneurs. Et avec les pics de chaleur constatés ces derniers jours, la déshydratation risque d’être au rendez-vous, surtout si à la rupture du jeûne, vous vous y êtes pris très mal. Voici quelques vérités à connaître.
#1 Dès la rupture du jeûne, prenez un grand verre d’eau à température ambiante. Enchaînez avec une soupe aux légumes, des boissons chaudes. Tout cela vous fournira des apports hydriques, en plus des sels minéraux qui permettent de lutter contre la déshydratation.
#2 Tout au long de la soirée, buvez à petites gorgées. Inutile de boire un litre d’eau d’un seul coup, cela ne sert à rien. Buvez, par exemple, un verre toutes les 10 minutes, et ensuite régulièrement tout au long de la soirée.
#3 Certains aliments contiennent de l’eau. Les carottes, concombres, melon, pastèques, endives, pamplemousses et la salade, par exemple, sont riches en eau. A titre d’indication, sachez qu’un fruit contient entre 85 à 90% d’eau, et un légume entre 90 à 95%. Les aliments peuvent donc apporter environ un litre d’eau. Mais pour éviter la soif et la fatigue, faites l’impasse sur les aliments, gras, sucrés et salés qui donnent soif et sont difficiles à digérer.
#4 On ne le répètera jamais assez : la boisson idéale pour s’hydrater est l’eau. Donc, les sodas sont à éviter autant que faire se peut, puisqu’en plus, ils peuvent favoriser les désordres intestinaux (ballonnements, gaz, etc.). Les jus également ne sont pas très conseillés car même s’ils sont désaltérants en bouche, ils peuvent donner soif.
#5 Le café ne sert pas à apaiser la soif, le thé ne doit pas être trop sucré. Sachant cela, ne dépassez pas 4 tasses de café, car cela peut favoriser la nervosité, l’agressivité et même l’insomnie. N’abusez également pas de thé car même s’il est désaltérant, il risque d’empêcher une bonne assimilation du fer et peu provoquer des insomnies.

Bon à savoir

L’eau permet une hydratation du corps et la diminution de sensation de fatigue, c’est pour cela qu’elle joue un rôle primordial et notamment pendant ce mois. Le mieux serait alors d’en absorber en quantité suffisante entre le ftour (rupture du jeûne) et le sahour soit près de 2,5 litres d’eau -au maximum-. D’ailleurs, pour réactiver l’organisme sans l’agresser, le mieux serait de rompre le jeûne en buvant de l’eau ou une boisson chaude (tisane, thé).  Les liquides réhydratent le corps et le remettent en forme plus rapidement. La sensation de faim va alors baisser et c’est à ce moment précis que vous pourrez passer à table et enchaîner avec une soupe aux légumes, des dattes ou des figues sèches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *