Égypte :Un projet de loi met fin au mariage des enfants

Égypte :Un projet de loi met fin au mariage des enfants


Le projet de loi criminalisant le mariage des enfants vient d’être approuvé par le cabinet du premier ministre.Ce projet vise à mettre fin à ce phénomène négatif, car les enfants de moins de 18 ans ne sont pas psychologiquement, culturellement, mentalement et physiquement qualifiés pour élever une famille.
 

Le projet de loi suggère que toute personne ayant participé au mariage d’un mineur de moins de 18 ans est punie de cinq ans de prison et d’une amende de 100 000 à 200 000 L.E. Le crime ne relève pas du délai de prescription et le consentement du mineur n’est pas pris en compte même s’il a eu 18 ans plus tard dans le mariage.

Cela inclut les tuteurs du mineur, le mari qui a plus de 18 ans, ceux qui ont produit les documents officiels ou urfi. La peine est durcie  pour ceux qui ont utilisé des menaces, de la force, offert de l’argent, des cadeaux ou toute autre forme de privilège pour persuader l’enfant de se marier. Ceux qui ont produit un faux certificat médical ou des pièces d’identité pour réussir le mariage comme si l’enfant était un adulte auront la même peine. 

Chaque année, 500 000 enfants naissent de mères adolescentes

Les parents qui participent à marier leur fille ou leur fils âgé de moins de 18 ans seraient privés de l’autorité de tutelle sur l’enfant.Quiconque est à l’origine de ce crime sera puni de la même peine. Le projet de loi exige que le maazoun (« agent de mariage ») notifie au ministère public tout incident de mariage coutumier dans lequel l’une des parties est un enfant de moins de 18 ans au moment du mariage.

Selon le recensement national de 2017 publié par l’Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques, le nombre total de femmes de plus de 18 ans qui pourraient légalement se marier a atteint 27,7 millions, avec 23 millions de femmes mariées, dont 119 000 filles qui ont été mariées avant d’atteindre l’âge de 18 ans.Pendant ce temps, 18 000 femmes se sont mariées avant l’âge de 16 ans, ce qui représente 15 % des filles qui se sont mariées avant l’âge légal du mariage. Le ministère de la Santé et de la Population a également rapporté que 500 000 enfants naissent chaque année de mères adolescentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *