FIFM 2023 : Asmae El Moudir remporte l’Etoile d’or

FIFM 2023 : Asmae El Moudir remporte l’Etoile d’or

Le prix de l’étoile d’or a été remporté par le film marocain  « La Mère de tous les mensonges » de la réalisatrice Asmae El Moudir. C’est une première dans l’histoire du Festival.Voici le Palmarès.

Le long-métrage « La Mère de tous les mensonges » est un tissu de mensonges familiaux et une jeune femme à la recherche de la vérité. À travers sa propre voix, Asmae, fille et cinéaste, oscille entre histoire nationale et histoire personnelle pour raconter les émeutes du pain en 1981 et montrer comment cet événement est relié à la société marocaine contemporaine.  
Asmae EL MOUDIR est lauréate de l’ISCA de Rabat et de l’université Abdelmalek Essaädi en études cinématographiques et audiovisuels. Elle est réalisatrice de courts métrages et de documentaires en freelance. Sa Filmographie,La dernière balle 2010,Les couleurs du silence 2012,Mer(e) 2012, La Carte postale / THE POSTCARD (2020).

Lire aussi : Asmae El moudir aux Oscars 2024

Prix du Jury : LES MEUTES (HOUNDS) du réalisateur marocain Kamal Lazraq et « Bye Bye Tibériade » de la réalisatrice palestinienne Lina Soualem.

Prix de la Meilleure Réalisation : le réalisatrice sénégalaise Ramata-Toulaye Sy, pour le film BANEL & ADAMA (BANEL E ADAMA).

Prix de la Meilleure Interprétation Féminine : l’actrice bosniaque Asja Zara Lagumdžija, « Excursion « de Una Gunjak.

Prix de la Meilleure Interprétation Masculine : l’acteur turc Doga Karakas de « Dormitory » de Nehir Tuna.

Lire aussi : « Les meutes » prix du jury Cannes

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *