Justice pour enfants : Les magistrats du parquet mobilisés

Justice pour enfants : Les magistrats du parquet mobilisés

Kafala, travail domestique, mariage précoce, affaires familiales à caractère transnational, traite des êtres humains” ont été les sujets traités par le séminaire national dans le cadre du projet Himaya avec l’appui de l’UNICEF et le co-financement de l’Union européenne  et qui  a eu lieu du 22 au 24 octobre à Marrakech.

 

Initiative du Ministère public, ce séminaire national  qui entre dans le cadre du projet « Himaya, pour un accès des enfants à une justice adaptée et respectueuse de leurs droits », est tenu au profit des magistrats du parquet dans les Tribunaux de Première Instance et les Cours d’Appel chargés des affaires de la famille et de la protection des enfants. « Plus de 100 magistrats du parquet participent à cette rencontre qui portera sur le rôle du Ministère public dans la protection civile des enfants et traitera notamment de la question de la kafala, du travail domestique, du mariage précoce, des affaires familiales à caractère transnational (garde et enlèvement d’enfants) et de la lutte contre la traite des êtres humains » note le communiqué de presse des organisateurs.

Leadership marocain pour enfants migrants.

2.000 enfants migrants accompagnés et non accompagnés, y compris les enfants victimes de traite, vont bénéficier du Projet #Hijra_wa_Himaya qui sera déployé dans les régions de l’Oriental et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, avec un co-financement de Union européenne au Maroc et appui de UNICEF Maroc.

Ce séminaire s’inscrit aussi dans le cadre du renforcement des capacités des membres des cellules de protection des femmes et des enfants au sein des tribunaux.
Pour rappel, Himaya est un projet de coopération qui a pour objectif général de participer à l’amélioration de l’accès des enfants au Maroc à une justice respectueuse de leurs droits, avec l’appui financier de l’Union Européenne et le soutien technique de l’UNICEF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *