La campagne “Wach Matafkine » est lancée !

La campagne “Wach Matafkine » est lancée !

Lancée sous le #wach_metafkin, la nouvelle campagne de sensibilisation de  l’association Jossour Forum des Femmes Marocaines a pour  but de dénoncer une violence assez souvent négligée et non reconnue, « La violence Verbale ».

Lors du point de presse tenu au sein de l’association, les initiatrices ont dévoilé  les 16 capsules qui montrent la réaction des marocains/marocaines par rapport à l’utilisation des proverbes marocains dans notre quotidien à connotation parfois négative vis-à-vis de la femme. Réalisées dans le cadre du plan d’action élaboré par les 30 femmes leaders marocaines choisies, émanant de plusieurs secteurs, ces capsules ont pour  but de dénoncer une violence assez souvent négligée et non reconnue, la violence Verbale « Proverbes, adages, citations que nous écoutons et utilisons toutes et tous qui blessent, qui frustrent, qui découragent les femmes. Par ce concept, nous  souhaitons  déconstruire ces a-prioris et ces jugements trop  négatifs envers  les  femmes et les filles et qui sont non seulement  une violence mais une méprise à l’égard de nos citoyennes » expliquent les membres de Josssour.  

Le travail s’est basé sur des proverbes marocains, très utilisés souvent dans notre quotidien, à connotation parfois négative vis à vis de la femme. Les capsules montrent, à travers un micro-trottoir, les réactions des marocains et marocaines. Une diffusion plus large sera faite sur YouTube et Facebook. 

Une campagne 100% jeunes

Si, le travail  est réalisé par les membres actives de Jossour, dans ce projet une dizaine de jeunes sont Impliqué  à 100% .Des jeunes filles et garçons, venus de divers régions du Maroc, khénifra, Ifrane, Fès, Imilchil, Taounate auront la responsabilité de porter ce projet et de le diffuser auprès des jeunes pairs, réciproquement chacun dans sa région.

Se sont joints à cette belle aventure sociale et citoyenne, trois  jeunes  étudiants  venant du Mali, de la Guinée  et du Cameroun. Actuellement en stage au sein de l’association Jossour, ils recevront   avec les autres jeunes marocains,  une formation qui accompagnera le lancement de ces capsules, afin qu’ils puissent booster ces capsules au niveau des réseaux sociaux.

Néanmoins, un travail colossal  attend nos jeunes. Mais avec persévérance , endurance et détermination ,ils et elles pourront aboutir puisque comme nous le savons  tous ,les mentalités sont toujours difficiles à déranger  encore moins à changer  ,quant aux  proverbes et adages , ils ont  toujours la peau dure.

Lire aussi : Jossour FFM forme les jeunes à l’égalité, la justice et la démocratie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *