La Croatie inscrit le féminicide dans son code pénal

La Croatie inscrit le féminicide dans son code pénal

Le parlement croate a emboîté le pas aux deux pays de l’Union européenne, Chypre et Malte, en inscrivant le féminicide dans son code pénal comme étant un crime spécifique.

Selon l’agence officielle Hina, les amendements introduits au code pénal avec 77 voix contre 60 stipulent que les peines peuvent aller de 10 à 40 ans d’emprisonnement, la plus lourde prévue par la législation croate. Le gouvernement avait décidé de proposer ce texte après le meurtre en septembre de Mihaela Berak, une étudiante en droit de 20 ans, tuée par un policier avec qui elle avait eu une brève relation.

Lire aussi : UIP :Plus de femmes dans les parlements !

D’après des ONG locales, la Croatie est le troisième pays de l’UE avec le plus fort taux de féminicides par nombre d’habitants.
En 2022, un total de 2.300 femmes ont été tuées en Europe par leur conjoint ou des membres de leur famille, selon des données de l’UE. En Croatie, qui compte 3,8 millions d’habitants, 13 femmes ont été tuées en 2022 – 12 d’entre elles par un proche, et neuf en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *