La marocaine Rim Mejdi aux “Chronicles of her”

La marocaine Rim Mejdi aux “Chronicles of her”

“Chronicles of Her”, (Aflamhon en arabe) est un projet cinématographique qui réunit cinq courts métrages de cinq réalisatrices arabes, chacun discutant de diverses questions relatives aux femmes dans le monde arabe, parmi lesquelles la violence domestique et l’égalité d’accès à l’éducation. La réalisatrice marocaine Rim Mejdi participe à ce projet avec  son film “Children’s game”.

 Le long métrage panarabe « Chronicles of Her » qui combine des courts métrages d’Égypte, du Liban, de Jordanie, de Tunisie et du Maroc, est produit par la Royal Film Commission of Jordan dans le cadre de leur programme de renforcement des capacités «Anthology Film: Women in the Maghreb-Mashreq Region».

A travers ce film, les réalisatrices arabes ont souhaité exprimer leur engagement  et leur combat pour le droit des femmes  arabes et la cause féminine. La première du film est prévue pour le 10 décembre 2020.  

Les cinq projets et équipes participants sont:

« En attente » de Jordanie, par la réalisatrice Maysoon Hbaidi et la productrice Jana Zeineddine.

« Mercy Table » d’Egypte par  Taghrid Abouelhassan et du producteur Moatazbellah Hussein.

« Jeu d’enfants » » du Maroc par  Rim Mejdi et du producteur Nabil Merrouch.

« Crossroad Happiness » de Tunis par Emna Najjar et le producteur Saber Gueblaoui.

« Plainte du Liban » de  Farah Shaer et du producteur Lucien Bourjeily. 

« Jeu des enfants » de Rim Mejdi

Rim Mejdi  née  à Marrakech est  diplômée de l’École Supérieure des Arts Visuels de Marrakech en 2011. Au cours de son cursus, elle réalise plusieurs courts métrages dont « En dehors de la ville » en 2013, « Fin de saison » 2012, « 2=1=0 » en 2010, « Pierre et feu » 2009, « Ruines » 2009.

 « Jeu des enfants » est l’histoire de Camilia, une fille de onze ans, curieuse et énergique, qui vit seule avec sa mère. Lorsqu’elle fait face à une expérience traumatisante mise en scène dans son quartier entre voisins et camarades de jeu, elle se retrouve au milieu d’un scandale sexuel. Camilia se fait maltraiter par un voyou dans un bâtiment en construction alors qu’elle joue à l’extérieur. Elle essaie de protéger sa réputation en manipulant et en faisant du chantage à Samih, le garçon d’à côté, pour l’aider à convaincre les autres de son innocence, en utilisant son honteux secret et en menaçant de le révéler. La rue qui était autrefois son terrain de jeu devient une arène de luttes pour sauver sa réputation. Son petit monde s’écroule autour d’elle et elle fera tout pour en sortir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *