« Les Championnes de la Terre » récompensées !

« Les Championnes de la Terre » récompensées !


Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a récompensé les lauréates 2021 du prix « Champions de la Terre ». Ces Championnes ont été choisies pour leur action transformatrice en faveur de la protection de l’environnement et leur leadership pour la promotion de mesures audacieuses et décisives au nom des personnes et de la planète.

Depuis sa création en 2005, le prix annuel « Champions de la Terre », la distinction environnementale la plus prestigieuse décernée par les Nations unies, a été remise à un ensemble de leaders environnementaux les plus dynamiques du monde. « Les championnes de cette année sont des femmes qui non seulement nous inspirent, mais nous rappellent aussi que nous avons entre les mains les solutions, les connaissances et les technologies pour limiter le changement climatique et éviter l’effondrement écologique» a indiqué la directrice exécutive du PNUE.

Voici les lauréates 2021 du prix environnemental « Championnes de la Terre » qui par leur travail ont réimaginénotre avenir et agi pour la planète.

Mia Mottley, Premier ministre de la Barbade est récompensée dans la catégorie « Leadership en matière de politiques » pour son engagement puissant en faveur d’un monde durable depuis le sud de la planète. Mme Mottley tire constamment la sonnette d’alarme sur la vulnérabilité des petits États insulaires en développement en raison de l’urgence climatique. 

Mia Mottley,Premier ministre de la Barbade

Les « Sea Women of Melanesia » (Papouasie -Nouvelle -Guinée,et Îles Salomon) ont été désignées « Championnes de la Terre » 2021 dans la catégorie « inspiration et action ». Leur objectif ,apprendre aux femmes locales des compétences pour qu’elles puissent surveiller la santé des récifs coralliens les plus menacés au monde et à restaurer les aires marines protégées en utilisant les sciences et technologies marines.

Les Sea Women of Mélanesia

Le Dr Gladys Kalema-Zikusoka (Ouganda), récompensée dans la catégorie « Science et innovation », a été la toute première vétérinaire spécialisée dans les espèces sauvages de l’Uganda Wildlife Authority. Elle fait figure d’autorité mondiale reconnue en matière de primates et de zoonoses. En tant que PDG et fondatrice de Conservation Through Public Health , elle dirige la mise en œuvre de trois programmes stratégiques intégrés utilisant l’approche « Un monde, une santé ».

Dr Gladys K-Zikusoka

Maria Kolesnikova (République kirghize), récompensée dans la catégorie « Vision entrepreneuriale », est une militante de l’environnement, qui défend les intérêts des jeunes et dirige MoveGreen ,une organisation qui s’emploie à surveiller la qualité de l’air en Asie centrale. La pollution atmosphérique a des conséquences négatives sur notre droit à un environnement sain.

Maria Kolesnikova

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *