Les lauréat-es du prix Champions de la Terre 2022 récompensés

Les lauréat-es du prix Champions de la Terre 2022 récompensés

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a récompensé les lauréates et lauréats du prix Champions de la Terre 2022.


Les lauréats du prix « Champions de la Terre » mettent en œuvre des moyens innovants pour soutenir l’extraordinaire capacité de renouvellement de la nature.  Le cycle 2022 met en lumière les efforts déployés pour prévenir, stopper et inverser la dégradation des écosystèmes dans le monde entier. Ainsi les lauréats du prix 2022 du PNUE sont :

Arcenciel (Liban), récompensée dans la catégorie « Inspiration et action » est une entreprise à vocation environnementale dont le travail pour créer un environnement plus propre et plus sain a jeté les bases de la stratégie nationale de gestion des déchets du pays. Désormais, Arcenciel recycle chaque année plus de 80% des déchets hospitaliers potentiellement infectieux du Liban.

Constantino (Tino) Aucca Chutas (Pérou), également récompensé dans la catégorie « Inspiration et action », a été le premier à mettre en place un modèle de reboisement communautaire dirigé par les communautés locales et indigènes, qui a permis de planter trois millions d’arbres dans le pays. Il mène également d’ambitieux projets de reboisement dans d’autres pays andins.

Sir Partha Dasgupta (Royaume-Uni), récompensé dans la catégorie « Science et innovation », est un économiste dont l’ouvrage de référence sur l’économie de la biodiversité appelle à repenser fondamentalement la relation entre l’humanité et la nature afin d’empêcher les écosystèmes critiques d’atteindre des points de basculement dangereux.

La Dre Purnima Devi Barman (Inde), récompensée dans la catégorie « Vision entrepreneuriale », est une biologiste de la faune sauvage à la tête de la « Hargila Army », un mouvement de préservation de la nature entièrement féminin visant à protéger le marabout argala de l’extinction. Ces femmes créent et vendent des textiles décorés à l’effigie du marabout, contribuant ainsi à sensibiliser le public à l’espèce tout en renforçant leur indépendance financière.

Cécile Bibiane Ndjebet (Cameroun), récompensée dans la catégorie « Inspiration et action », est une défenseure infatigable des droits des femmes en Afrique à la sécurité foncière, essentielle pour qu’elles puissent jouer un rôle dans la restauration des écosystèmes, la lutte contre la pauvreté et l’atténuation des effets du changement climatique. Elle mène également des actions visant à influencer les politiques en matière d’égalité des sexes dans la gestion des forêts dans 20 pays africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *