« Lettres à Abel » de Mai-do Hamisultane

« Lettres à Abel » de Mai-do Hamisultane

L’écrivaine maroco-française  Maï-do Hamisultane, a présenté son dernier roman «  Lettres à Abel »,  à l’Espace Rivages au siège de Fondation.  Le roman est une suite de lettres écrites par une mère éplorée à son fils qui est présent et absent. «  Lettres à Abel » est une déclaration d’amour à la littérature et à l enfance

 

Romancière et psychiatre  maroco-française, Maï-do Hamisultane  est l’auteure de La Blanche, 2013, sélectionné au prix de la Mamounia, Santo Sospir, 2015, prix découverte Sofitel Tour Blanche et  Lettres à Abel, 2017.

Née à La Rochelle en France, elle vit actuellement à Paris.  Elle a poursuivi des  études en classes préparatoires au lycée Janson de Sailly à Paris avant de faire  des études de médecine avec spécialité en psychiatrie.

«  Lettres à Abel » est une correspondance d’une mère à son fils où celle –ci évoque  avec poésie l’amour filial. Séparée de son fils après avoir perdu sa garde, cette  mère écrit sur la séparation, la frustration et les souvenirs…

Maï-do Hamisultane est l’auteure de plusieurs poèmes, romans et nouvelles.  En 2014, son roman La Blanche  aux éditions La Cheminante est sélectionnée pour le prix littéraire de la Mamounia de Marrakech. « Santo Sospir » est son deuxième roman publié en 2015 La Cheminante, a reçu le Prix littéraire Sofitel Tour Blanche. Elle vient de contribuer à un ouvrage collectif, Voix d’auteurs du Maroc : recueil de contributions de 30 écrivains marocains, Marsam, 2016.

Mai est membre du jury du prix du scénario de science  pour l’année 2017 et de la 5ème édition du prix Sofitel Tour Blanche et  figure dans la liste des 34 auteurs invités pour représenter le pays mis à l’honneur, le Maroc, au Salon du Livre de Paris en mars 2017.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *