Med-IT 2017, la révolution I A

Med-IT 2017, la révolution I A

Ouverture officielle ce mardi 28 novembre de la 16ème édition du salon Med-IT 2017 au Centre International des Conférences de Skhirat. Veritable plateforme de réflexion et d’échange sur les grandes tendances d’avenir, Med-IT accompagne le développement du secteur IT au Maroc en tant que Salon BtoB de référence des professionnels et des décideurs du Secteur.

 

Parmi les 2500 visiteurs professionnels, l’événement a accueilli en 2016, 44 % de professionnels du Secteur IT et 56 % de professionnels d’autres secteurs. Parmi les autres secteurs, à noter 22% de professionnels du secteur public, 14 % du secteur des services, 10% du Commerce et de la Distribution et 10% du secteur de l’Industrie. 66 % des visiteurs étaient des décideurs (Directeurs Généraux, Directeurs de Département, Chefs de projets IT). A noter aussi que 30 % des professionnels ayant visité le salon cette année sont des grandes entreprises de plus de 500 salariés et 70 % des PME. Selon les résultats d’une enquête inédite sur « La maturité du Big Data au Maroc », près de 71% des personnes interrogées n’ont pas encore lancé de projet dans le domaine, et la quasi-totalité n’envisage pas de le faire avant 6 mois. Néanmoins, on constate que les entreprises marocaines ont pris conscience de l’importance du Big Data dans la création de valeur et de l’intérêt de l’exploitation de ce vaste gisement de données.

La révolution IA

Le thème de l’ouverture du Salon a été consacré  à l’Intelligence Artificielle, avec la présence du Pr Mustapha Ouladsine, Directeur de Recherches au CNRS expert en traitement des données et IA et Jérôme Monceaux, l’un des fondateurs d’Albaran Robotics, créateur des robots humanoïdes Nao et Pepper, et fondateur de SPOON.AI (nouvelle génération de robots). L’après-midi a été consacré à une conférence sur les technologies intelligentes au service de la santé, par le Pr Rachid Bouchakour, Directeur de l’Institut Matériaux Microélectroniques Nanosciences (CNRS), membre du groupe de travail à la Haute Autorité de Santé sur les applications et objets connectés en santé.

Un excellent débat sur l’Intelligence Artificielle a été ouvert entre intervenants et public présent pour répondre aux nombreuses questions pour faire en sorte qu’un système d’intelligence artificielle soit éthique, transparent, compréhensible, contrôlable, et surtout, bénéfique pour l’humanité.

SANBOT, une première au Maroc

Le Salon a présenté SANBOT, un petit robot humanoïde de 93 centimètres, qui vient à peine d’être dévoilé au Salon 2017 IFA de Berlin. Sanbot Maroc a l’ambition d’accompagner les entreprises spécialisées dans les secteurs du Retail, de l’Hôtellerie, de la Banque, de l’Éducation et de la Santé.

Fruit d’une collaboration entre les départements de R&D de Qihan Tech en Chine, en Corée du Sud et aux Etats-Unis,  Sanbot peut occuper toutes ces fonctions. S’il semble un peu perdu dans notre monde avec ses grands yeux de personnage de bande dessinée, l’humanoïde est vraiment prêt à vous rendre service. Pour cela, Sanbot est équipé de 14 capteurs répartis sur toute sa hauteur, dont plusieurs sont sensibles au toucher. Le robot peut ainsi répondre « avec la même émotion qu’un humain » à une sollicitation particulière. De plus, avec ses capacités analytiques d’IBM Watson, il peut réagir aux commandes vocales. Il peut aussi identifier l’endroit où se trouve la personne qui lui parle. Parmi ses capteurs, on peut citer : des capteurs haptiques, une caméra 3D, une caméra infrarouge, un émetteur-transmetteur infrarouge ainsi qu’un capteur PIR Motion. Sur son ventre, un écran tactile de 25 cm vous permet de lui donner des ordres. Grâce à ses équipements, Sanbot a plus d’un tour dans son sac ! Avec son projecteur vidéo placé sur sa tête, il peut diffuser des vidéos en 720p et sur une diagonale de 165 cm, de quoi en faire un véritable cinéma de poche. En outre, il peut évidemment remplir la majorité des missions assumées par les assistants personnels : diffusion de musique, organisation de l’emploi du temps, plate-forme de jeu ou rédaction et lecture d’emails ou de SMS.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *