Pour une égalité effective entre Homme/Femme 

Pour une égalité effective entre Homme/Femme 

Depuis la rentrée scolaire, de jeunes filles et garçons de collèges et lycées publics de Rabat, bénéficient de formations dans le domaine des Droits humains, des droits civiques et la sensibilisation sur les violences faites aux femmes et aux filles.

 

Ce programme de travail qui a débuté en août et sera clôturé le 28 février 2017 rentre dans le cadre des 16 jours de sensibilisation sur la violence à l’égard des femmes établis par ONU-femmes. « L’objectif de ces formations est d’enseigner aux jeunes générations ces valeurs égalitaires à même de les pousser à de meilleures actions et agissements dans le futur », indique la note de cadrage.

C’est Jossour Forum des Femmes Marocaines, JFFM en partenariat avec ONU-Femmes qui prend les devants et opte pour la sensibilisation et la formation des générations futures en matière de Droits, de Droits civiques et de lutte contre les discriminations à l’égard des femmes et des filles. Des valeurs égalitaires à inculquer à la jeunesse qui constitue la relève en faveur du changement et pour la construction  d’une société juste et équitable. Avec le soutien de Jossour Forum des Femmes Marocaines, les jeunes élèves de Rabat bénéficient d’outils nécessaires et de sensibilisation sur l’impact négatif que cette violence a sur la société marocaine dans son ensemble, que ce soit sur la santé,  sur la scolarité, sur l’emploi. « Un pays ne peut se développer que dans un contexte démocratique, équitable et où règne l’égalité entre les sexes. Le but du projet est donc d’éveiller et de sensibiliser les consciences des étudiant –e-s de manière à faire baisser les chiffres actuels des victimes de violence et réduire l’harcèlement des femmes »,  continue la note. Sachant que les statistiques recelées de la société civile pour ce qui est des violences faites aux femmes et filles sont éloquentes et font entrave au développement. La responsabilité incombe aussi aux jeunes marocaines.

Pour une société juste et équitable

16 collèges et lycées de plusieurs quartiers de Rabat ont été choisis pour ce cycle de formations, 15 à 20 élèves par établissement scolaire. Deux séances académiques-didactiques, dispensées par JFFM sur les Droits des femmes ; la violence à l’encontre des femmes ; un atelier d’expression artistique en matière d’écriture, de lecture, le cinéma, la peinture ou encore le théâtre et ce, autour de la thématique de la violence à l’égard des femmes. Et enfin, une séance  sur le développement personnel. L’atelier Droit de l’Homme est assuré par Bouchra Bouchentouf, l’atelier sur la violence par Fatima Sekkak et l’atelier sur le développement personnel par Radia Laraki. En fin de parcours, une compétition sera organisée par JFFM entre les participants, lors de la cérémonie de clôture, l’occasion de remettre des certificats aux élèves formés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *