Rihab 8 ans, gymnase artistique de talent

Rihab 8 ans, gymnase artistique de talent

Rihab à huit ans et elle est gymnase artistique. Sa prestation exceptionnelle lors de l’ouverture de la 9ème édition des Jeux Nationaux Spécial Olympics Maroc n’est pas passée inaperçue. Rihab a séduit plus d’un cœur par sa performance gymnastique et le mien en premier.

 

Invitée par le comité organisateur des Jeux Nationaux Spécial Olympics Maroc, Rihab accompagnée de plus jeunes filles, elles aussi gymnastes se sont produites devant les invités de prestiges, athlètes, publics venus nombreux à cette cérémonie d’ouverture. Et Rihab n’est certainement pas sa première prestation, ni sa dernière d’ailleurs L’expérience des podiums, du spectacle et des spectateurs elle en est habituée. Elle a participé à plusieurs compétitions nationales de gymnase artistique. Lors de la cérémonie d’ouverture des SOM, le spectacle qu’elle a présenté en solo est une série d’enchainements acrobatiques avec danse chorégraphique. Une très belle prestation suivit d une grande ovation et admiration du public.

C’est à l’âge de 6 ans que notre enfant prodige a commencé ses premiers pas en gymnastique artistique. Elle a rejoint le club de la Ville Youssoufiya où elle a reçu ses premiers entraînements. « C’est maman et une de mes tantes qui m’ont encouragée à faire ce sport. Je suis en CE3 et j’aime beaucoup ce sport. J’aimerai devenir une grande championne plus tard » me raconte la petite Rihab toute ravie.

Pour ce voyage, Rihab et les autres filles gymnastes accompagnées par leur professeur Karima Nadifi, elle même plusieurs fois championne nationale et internationale en gymnastique artistique féminine. Se rouler, se balancer, se renverser, rebondir, avec toute cette souplesse et dextérité, ces gestes sportifs et artistiques, c’est  Karima Nadifi leur professeur qui les leur enseigner.

Sur les traces de Nadia Comaneci

« Généralement, nous accueillons dans notre club les filles à partir de l’âge de 5 ans. Elles s’entrainent trois à quatre fois par semaine selon leur âge. Rihab est dans la catégorie des poussines. Elle a une vraie passion pour ce sport, elle se donne à fond et fait beaucoup d’effort. Elle va continuer à s’entrainer pour progresser pour d’autres compétitions » nous explique son professeur qui dit que pour elle, Rihab était la star de cette journée.

Cependant si la star présente des qualités qui la prédisposent certainement à une carrière dans ce sport, elle doit s’entrainer plusieurs fois par jour, aller à son école aussi et avoir une discipline et une bonne hygiène de vie. C’est le club de la ville de Youssoufiya qui prend en charge complète Rihab et les autres filles. Le souvenir de nos championnes des années 80 comme Naima Ghouati, Hakima Dbili, Karima Siyasse aux talents incroyables et leur performance revient toujours à l’esprit.

Si ce sport demande une grande motivation, une bonne capacité physique, comme la force et la souplesse, il reste dans notre pays une discipline méconnue et pas encouragée. « Il n ‘y a pas beaucoup d’encouragements du côté des autorités compétentes, le Ministre de la Jeunesse par exemple devrait s’investir beaucoup plus et nous présenter un appui global pour que cette discipline puisse une fois de plus briller comme d’antan » regrette Karima Nadifi.

Entre temps, Rihab cette petite fille aux exhibitions gymnastiques belles et sensuelles, va retourner à sa vie quotidienne, ses entrainements, son école et sa vie d’enfant, car il ne faut pas oublier que n’importe quel sport est génial pour un enfant. Et pourquoi pas, un jour cette petite nymphette avec des couettes aux couleurs de la patrie, son costume de star et son maquillage bien soigné suivra les traces de Nadia Comaneci, cette enfant de 14 ans qui, en 1974, rappelez-vous a ébloui le monde entier avec ses accomplissements sportifs forts et durables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *