Saâd Lamjarred mis en examen et écroué

Saâd Lamjarred mis en examen et écroué

Le juge des libertés parisien a ordonné la mise en examen de Saâd Lamjarred, en garde-à-vue depuis mercredi pour viol aggravé à l’encontre d’une jeune française âgée de 20 ans. Le chanteur a été écroué à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

Les avocats de Saâd Lamjarred n’ont pas réussi à convaincre le juge des libertés de prononcer la relaxation pour leur client, ni même de lui accorder la liberté provisoire. Il a été écroué ce soir à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. où il devra passer sa première nuit. Une confrontation avec la plaignante pourrait avoir lieu la semaine prochaine à la demande des avocats du chanteur. La jeune femme qui l’accuse de viol avec violence a pu produire un certificat médical d’incapacité temporaire de travail de 8 jours, attestant des violences subies. Bien évidemment, Saad Lamjarred qui était à Paris depuis le 22 octobre en vue de son spectacle initialement prévu le 29 octobre au Palais de Congrès, sera toujours en prison. Le spectacle a d’ailleurs été annulé.

Que risque Saad Lamjarred ?

Si le chanteur marocain est condamné pour les faits qui lui sont reprochés, il pourrait être condamné à une peine allant jusqu’à 15 ans. il risque aussi l’extradition vers les Etats-Unis où une affaire de viol et violence est enregistré à son égard. En effet, selon le traité d’extradition entre la France et les Etats-Unis d’Amérique, les deux pays  s’engagent à se livrer réciproquement toute personne qui est poursuivie ou condamnée par les autorités compétentes de l’Etat requérant pour une infraction donnant lieu à extradition.Le viol figure parmi les crimes qui donnent lieu à l’extradition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *