Souhaitant une « Khamssa » au Musée de la Parure!1/2

Souhaitant une « Khamssa » au Musée de la Parure!1/2

Inauguré debut janvier par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, le Musée de la National de la Parure réaffirme la vision Royale qui promeut la culture et les arts et met l’accent sur le patrimoine culturel national dans toute sa diversité. Ouverte au public ,cette exposition permanente expose plus de 800 bijoux , des pièces uniques au monde.

Depuis son ouverture officielle,le musée ne désemplit pas «L’exposition a attiré un monde fou de visiteurs venus de presque tout le Royaume. Le bouche à oreilles à beaucoup plus fonctionné ici » nous confie un des agents de sécurité qui avec amabilité informe le visiteur « On s’attendait au succès mais à ce point c’est beaucoup.Le week-end passé on a enregistré un record plus de 3000 visiteurs .C’est magnifique de les voir déambuler ,devant les parures » enchaîne un autre.

Une scénographie digne de l’exposition !

La collection présente des pièces de grande valeur culturelle, historique et esthétique réparties sur plusieurs salles.Le visiteur a le choix entre la salle dédiée à l’évolution historique de la parure et la chaîne de fabrication,la salle sur l’histoire du costume marocain ou la salle pour parure masculine et les harnachements ou encore la salle spécifique, enfin une salle sur la parure amazighe et une salle sur les spécificités régionales des bijoux marocains. Cette scénographie donne une idée complète sur la géographie du Maroc, notamment les spécificités culturelles de chaque région, les zones de contact, l’histoire du pays ainsi que les ateliers de production des pièces .

La main de Fatma « Khamssa »: un partage Royal 

La sublime parure  la « Khamssa » connue beaucoup plus par la Main de Fatma est tout simplement magnifique.Dans un geste généreux, SM le Roi Mohammed VI a bien voulu partager avec les Marocains et les visiteurs étrangers Sa collection de bijoux berbères et de pièces rares, qui donnent à voir le caractère innovant et bien distingué du génie national et de son ancestral savoir-faire .

La main de Fatma constitue un des éléments centraux de la culture de l’Afrique du Nord . Le motif répond à la numérologie selon laquelle  le « 5 » est le véhicule du bonheur qui écarte le mauvais œil.Avec le temps ,le motif de la main a adopté d’autres configurations pour éviter la représentation humaine interdite par l’islam. « Ces mains sont généralement ornées de motifs végétaux auxquels vient se superposer la représentation figurée des oiseaux,des croissants de la lune,des poignards,des lézards,des aigles,édens étoiles etcc… » lit on sur le paneau indicatif.Ces mains ont été produites à destination des femmes juives et Musulmanes, citadines et rurales,qui en apprécient la fonction prophylactique et la sobriété puisqu’elles ne sont jamais niellées ou émaillées.On sent la volonté de conserver l’objet une intégrité que le surplus d’ornement viendrait amoindrir .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *