Soumaya Raissouni: « Je fais partie d’une immense mosaïque artistique du Maroc contemporain »

Soumaya Raissouni: « Je fais partie d’une immense mosaïque artistique du Maroc contemporain »

La Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger organise l’exposition « Al-Hijra» de l’artiste maroco-espagnole Soumaya Raissouni du 22  juin au 22 juillet 2023 à l’Espace Rivages. C’est sa première exposition individuelle au Maroc pour les créateurs marocains résidant à l’étranger dans le cadre de la Série Jeunes Talents.

Soumaya Raissouni est une artiste visuelle née à Rabat. Après l’obtention de son diplôme de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan en 2007, Soumaya Raissouni intègre l’École des Arts de Huescar en Espagne où elle est diplômée en tant que technicien supérieur d’arts plastiques et design. En 2014, elle a une licence en beaux-arts de l’Université Polytechnique de Valence en Espagne. Depuis 2017, elle poursuit des études pré-doctorales à l’Université Polytechnique de Valence.

Ses créations abordent des thèmes liés à l’immigration notamment les frontières géographiques, idéologiques, culturelles…, l’identité, la femme immigrée. Sur ses thèmes de prédilection,Soumaya explique « Il y a de nombreux sujets très intéressants qui peuvent devenir un thème de création artistique, tels que le changement climatique, l´alimentation, l´islamophobie et la condition de la femme,mais pour mener à bien une recherche artistique, il faut être motivé et s’investir personnellement dans cette recherche qui doit être constante ». L’écriture et le dessin se confondent dans ses tableaux. La couleur rejoint cette composition tandis que des symboles sont exploités pour représenter des idées ou des concepts abstraits. Sur son choix du thème « Al Hijra », l’artiste indique « Je n´ai pas choisi ce thème comme domaine de création, je cherche à comprendre la femme immigrée en moi qui est d´origine marocaine et à comprendre mon environnement, à travers une réflexion profonde exprimée de manière artistique ».

Inspirée par plusieurs femmes artistes …

Dont Frida Kahlo pour son symbolisme dans l´expression plastique qui émane de son âme la plus profonde ,Shirin Neshat pour ses compositions photographiques traitant de la question de son identité dans le contexte sociopolitique de son pays d´origine ,Chaïbia Talal pour la spontanéité des formes et des couleurs utilisées pour présenter un monde avec toutes ses complications, mais avec une vision simple, pure et authentique,l’écrivaine Fatima Mernissi qui a abordé la question de la femme marocaine musulmane dès le noyau familial et qui a analysé et critiqué le harem politique et le harem occidental.

Et sur cette première exposition individuelle à l’espace Rivages, Soumaya dit « Exposer à l´Espace Rivages est une rencontre avec une partie de mon identité et cela me fait sentir que je fais partie d´une immense mosaïque artistique du Maroc contemporain ».

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *