Touria Jabrane, icône du théâtre tire sa révérence

Touria Jabrane, icône du théâtre tire sa révérence

La célèbre comédienne et ex-ministre de la culture Touria Jabrane a déposé les armes après une vaine lutte contre la maladie. Elle était âgée de 67 ans.

Ses répliques sont célèbres, et sa présence sur les planches a marqué à jamais les esprits. Considérée comme une icône du théâtre marocain, une femme de cœur et de passion, la comédienne Touria Jabrane s’est éteinte ce lundi 24 août après une longue maladie.

La défunte, ex-ministre de la culture entre 2007 et 2009, a démarré sa carrière de comédienne au début des années 70 au sein de la troupe de Tayeb Seddiki. Depuis son étoile n’a cessé d’éclairer les planches grâce à des rôles de composition qu’elle habite de bout en bout, leur donnant sa force et son charisme. Touria Jabrane adorait le théâtre et cela se reflétait dans chacun de ses rôles.

Dans les années 80, elle fonde avec son époux Abdelouahed Ouzri Masrah Alyoum (le théâtre d’aujourd’hui), un théâtre engagé qui a présenté des pièces avant-gardistes. Touria a également brillé par sa sublime mise en scène de poèmes comme “Le soleil se meurt” de Abdellatif Laâbi.


Native de Casablanca en 1952, Touria Jabrane a participé à un grand nombre d’œuvres théâtrales, télévisuelles et cinématographiques au niveau national, arabe et international. La comédienne a également porté la parole de grands auteurs nationaux, arabes et internationaux dans plusieurs scènes et écrans du monde. Elle a remporté de nombreux et distinctions dans différents festivals nationaux, arabes et internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *