Une Népalaise reçoit le Prix de la femme policière de l’ONU

Une Népalaise reçoit le Prix de la femme policière de l’ONU

La surintendante Sangya Malla, de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), a reçu le Prix de la femme policière de l’année 2021 des mains du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, au cours d’une cérémonie virtuelle.

Sangya Malla, du Népal, est actuellement Cheffe de l’Unité de la santé et de l’environnement de la Police de la MONUSCO, qu’elle a aidé à créer dans la capitale congolaise, Kinshasa. L’Unité est chargée de mettre en œuvre les politiques et procédures relatives à la santé et au bien-être du personnel ainsi que les initiatives environnementales de la Police des Nations Unies (UNPOL). Dans une déclaration , la primée a dit « Je suis honorée de recevoir ce Prix et j’espère qu’il encouragera d’autres jeunes femmes dans mon pays et ailleurs à poursuivre une carrière dans la police, laquelle est encore trop souvent considérée comme un ‘travail d’homme ».

Professionnelle de la santé, elle a organisé plus de 300 séances de sensibilisation, cette année, sur la prévention de la Covid-19 et la protection de l’environnement, et ce, à l’intention de la population locale, des autorités congolaises et du personnel de l’ONU. En tant que point focal de la Police de la MONUSCO sur la Covid-19, elle a diffusé des informations sur les vaccins et fait la promotion des campagnes de vaccination .

Sangya Malla a travaillé auparavant à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) de 2016 à 2017, où elle était membre de l’équipe médicale de l’unité de police constituée. Elle est entrée dans la Police népalaise en 2008, en tant qu’inspecteur.

Le Prix des Nations Unies pour la femme policière de l’année a été créé en 2011 pour rendre hommage aux contributions exceptionnelles des femmes policières aux opérations de paix des Nations Unies et pour promouvoir l’autonomisation des femmes.

Lire aussi : Une Zambienne remporte le Prix de la femme policière de l’année de l’ONU
Lire aussi : Deux femmes casques bleus récompensées par l’ONU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *