« Etendues » de Youssef Gharbaoui 

« Etendues » de Youssef Gharbaoui 

L’artiste maroco-canadien Youssef Gharbaoui expose « Etendues» à l’Espace Rivages, à la Fondation Hassan II pour  les Marocains Résidant à l’Etranger du 18 avril au 17 mai 2019. Une invitation pour une immersion dans ses voyages, ses déplacements et l’exploration exaltante de nouveaux territoires. Si ces derniers ont influencé sa création, cela représente pour lui un potentiel énorme au niveau artistique .


Youssef Gharbaoui n’a pas exposé au Maroc depuis 15 ans et ses deux dernières expositions ont été organisées en 2003 à Rabat à la galerie Mohamed el Fassi et en 2004 à l’Institut Français de Meknès. « Rivages m’offre cette belle occasion de renouer avec l’espace culturel marocain dans un cadre professionnel. C’est un retour chez soi et aux origines après une longue absence qui marque pour moi une étape importante dans ma carrière d’artiste. Je tiens absolument à remercier le personnel expert de la galerie pour son effort et son professionnalisme » explique l’artiste-peintre dans  un entretien à E-taqafa. Par cette exposition, « Étendues », qui signifie à la fois constance et continuité d’une pratique qui déambule à travers ses déplacements sur les plans géographiques et culturels, Garbaoui marque des écarts en pointant différentes étapes parcourues dans sa pratique depuis plusieurs années.

Nos rêves, nos meilleurs amis, nos compagnons de route !

Né à Fès, Youssef  vit et travaille à Montréal (Québec, Canada) depuis 2004. Il a poursuivi  ses études en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université de Montréal. Son travail a été présenté lors de plusieurs expositions individuelles et collectives au Canada, en France et au Maroc. « Mon temps est partagé entre mon atelier et l’enseignement puisque je suis actuellement enseignant d’art et multimédia à l’école d’éducation internationale de Laval » indique Youssef.

Lire aussi : « La continuité d’une touche » de Mustapha Yesfi
Lire aussi : Maria Kermadi expose son “Universum”

Sa démarche est pluridisciplinaire, ses compositions sont tantôt surprenantes et tantôt poétiques, ses techniques  sont diversifiées du dessin au hard Edge. Mais ses thématiques sont  incessamment liées au déplacement, au voyage et à l’identité. « L’ensemble de mes œuvres tourne autour d’une thématique qui fait penser au déplacement, au voyage et à la notion de l’identité. Néanmoins, les aspects comme le support, la technique et les dimensions donnent une particularité tangible à chaque série. Je préfère dire que mes sujets sont relativement teintés par l’imaginaire merveilleux des récits d’auteurs dans lesquels je puise pour me ressourcer. J’aimerais citer comme exemple l’écrivain voyageur Nicolas Bouvier et Amin Maalouf qui traitent la question de l’immigration » explique Youssef Gharbaoui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *