La Guérisseuse rafle 4 prix au Festival du film de Tanger

La Guérisseuse rafle 4 prix au Festival du film de Tanger

Le film « La Guérisseuse » (The Healer) de Mohamed Zineddaine a raflé 4 prix au Festival National de Tanger : Prix Spécial du Jury, Prix de la Réalisation, Prix du 1er rôle féminin pour Fatima Atif et Prix du 1er rôle masculin pour Mehdi El Aroubi.

Dans une petite ville minière où les hommes travaillent pour la plupart dans le Phosphate, Abdou, un adolescent de 16 ans cherche à trouver sa place. Serviable et simple, il ne sait ni lire et écrire mais souhaite apprendre. Il est le fils adoptif de M’barka, la guérisseuse du « village ». Entre Naima, son amie, qui l’instruit, lui fait lire des histoires des milles et nuits et sa mère qui souhaite le laisser dans l’ignorance la plus totale, Abdou erre dans la ville avec son vélo. Un jour, sur le conseil de Abdou, Ch’aayba, trentenaire incontrôlable, cynique et pickpocket, se laisse convaincre de rendre visite à Mbarka pour soigner l’eczéma qui le fait souffrir. Dès lors, le sort liera ces trois personnages…

Lire aussi : Festival du film à Tanger : le palmarès

Qu Mohamed Zineddaine ?

Mohamed Zineddaine, né à Oued-Zem… À dix ans, c’est un gamin difficile, un mauvais écolier, un solitaire et un lecteur insatiable. En 1983 il rejoint Nice pour des études scientifiques mais s’ennuie et préfère vagabonder dans les villes italiennes, du nord au sud, en exerçant un nombre incalculable de métiers. Il parvient enfin à trouver son «paradis terrestre» à Bologne où il vit depuis plus de 34 ans.
Photographe, scénariste et enseignant,  Mohamed Zineddaine est producteur indépendant de ses propres films documentaires et de fiction qu’il réalise depuis plus de vingt ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *