Une Biennale d’Art dédiée aux femmes artistes

Une Biennale d’Art dédiée aux femmes artistes

Rabat aura bientôt sa première biennale d’art contemporain. Elle se tiendra de septembre à décembre 2019. Intitulée « Un instant avant le monde », elle accueillera une soixantaine d’artistes femmes, toutes invitées à entamer un nouveau récit du monde. Le Commissaire général de cette Biennale est Abdelkader Damani connu par l’organisation des ces activités à travers le monde.

Lors de la conférence de presse organisée au Musée Mohammed VI d’Art moderne et contemporain, Abdelkader Damani, Commissaire Général de la Biennale de Rabat a détaillé les objectifs et la mission de cette rencontre artistique « Je suis très content d’être au Maroc que je considère comme mon deuxième pays.  Lorsque les responsables du Musée Mohammed VI m’ont sollicités, mes conditions étaient très simples. Primo, n’Inviter que des femmes artistes, secundo cette plateforme devait  demeurer la plateforme pour les femmes pour écrire une nouvelle page de l’histoire  de l’art, tertio cette  biennale  sera  ouverte pour les marocains et pour le public rabti en premier lieu. Toutes  les conditions acceptées, le travail a commencé, et cela depuis avril  2018 ». 

Les lieux de l’exposition

La Biennale  de Rabat, s’installera dans différents lieux de la ville afin de créer un mouvement double et nécessaire .Des oeuvres dans l’espace public s’offrant à la curiosité des habitants. Plusieurs lieux d exposition invitant les visiteurs autant à découvrir les oeuvres qu’à « errer »  dans les paysages de la ville. « Je citerai le Musée Mohammed VI, la Villa des arts, l’espace CDG, Le Musée des Oudayas, Borj Addoumoue, Le Fort Rottenbourg dit Borj Lakbir, l’Institut français de Rabat .On travaillera en partenariat avec plusieurs organismes instituts et ministre» ajoutera Damani. La cartographie va participer à la réécriture du réel et de sa mise en fiction.

60 artistes, 30 nationalités !

Des artistes , des chorégraphes , des archéologues , cinéastes viendront de l’Afrique, l’Europe, Amérique Latine, Mondes Arabes , Amérique du Nord , Asie « Pour avoir un avant goût des artistes qui animeront  cette manifestation culturelle, j’ ai pensé à  une grande dame, qui n’est autre que Oum keltoum, puisque le plus beau concert que la chanteuse a fait, c’est ici au Maroc en 1968. J‘ai aussi pensé à Etel Adnan qui est poète et peintre, et qui peint de merveilleux paysages dont la particularité est d’être des oeuvres sans présence , généreux et qui n’attendent que d’être  visités et habités. J’ai invité  Ghada Amer, artiste-peintre, qui peint de géantes toiles. Ghada réalisera une oeuvre in-situ au  public Rbati qu’elle offrira  à  la ville Rabat .Un groupe  de palestiniens  nommé DAR sera parmi nous .Ces artistes  réaliseront une sorte de tente qui sera un lieu pour la poésie .Il y aussi Tala Hadid une cinéaste marocaine, elle réalisera un film pour cette biennale, qui sera projet sur des écrans géants. Bouchra Ouizguen, une artiste absolue, que j ‘admire beaucoup, réalisera un spectacle  de chorégraphie »  nous informe le Commissaire général.

Lire aussi : Artistes marocaines : «En avant toutes ! »

Lire aussi : “Marocaines au-devant de la scène” de Leila Alaoui

Cependant,  l’artiste invitée première de cette Biennale sera sans aucun doute, la ville de Rabat, ville lumière, qui loin de s’extraire de l’Histoire, compte saisir les réalités sociales, politiques et contemporaines.

A noter que la date du vernissage sera le 10 septembre 2019, le weekend  de l’inauguration sera le 8 et le 9 et la fin de cette grande rencontre culturelle sera le10 décembre 2019.

Lire aussi : Safaa Erruas expose « Le temps parcouru »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *