“La Nuit blanche du cinéma” du 9 au 18 juillet

“La Nuit blanche du cinéma” du 9 au 18 juillet

La 10ème édition de « La Nuit blanche du cinéma », placée cette année sous le thème « Cinéma et libertés » a démarré hier à Rabat. Elle se poursuivra jusqu’au 18 juillet.

La Nuit blanche du cinéma a démarré hier avec la projection du film d’ouverture sur l’Esplanade de la BNRM et également en ligne sur la plateforme de l’ARMCDH, avec une riche programmation composée de 3 films documentaires et 3 films de fiction, et deux courts métrages de 6 pays (France, Suisse, Palestine, Italie, Mexique, Maroc, Israël). A l’affiche :
• 200 Mètres d’Ameen Nayfeh (2020), Palestine (Fiction, long métrage) ( en présentiel et en ligne);
• Un pays qui se tient sage de David Dufresne (2020) France (documentaire, long métrage) (en ligne);
• Je danserai si je veux de Maysaloun Hamoud (2016) France – Palestine (Fiction, long métrage) (en ligne) ;


• La Preuve scientifique de l’existence de Dieu de Frédéric Baillif (2019) Suisse, (Fiction, long métrage) (en ligne);
• Silence Radio de Juliana Fanjul (2019) Mexique (documentaire, long métrage) (en ligne) ;

• Fame de Giacomo Abbruzzese, Angelo Milano (2017) Italie – France (documentaire, long métrage) (en ligne) ;
• Sukar de Ilias El Fares (2019) Maroc, France (court métrage) (en présentiel et en ligne);
• Tamou de Tom Prezman & Tzor Edery (2020), Israel. (Court métrage animation) (en ligne).

Fame de Giacomo Abbruzzese, Angelo Milano

Outre la projection de nombreux films, des conférences sont prévues comme le débat organisé le samedi 10 juillet à 18h00 sous l’angle « liberté de création : entre l’assise constitutionnelle et l’élan du nouveau modèle de développement ». Cette rencontre comptera sur la présence de Driss Ksikes, écrivain, journaliste et membre de la commission spéciale sur le nouveau modèle de développement, Naima Zitane, metteur en scène, Hicham Laasri, réalisateur et écrivain, et Yassine Adnane, journaliste et écrivain.

À noter que cette 10ème édition de « La Nuit blanche du cinéma »  coïncide avec le dixième anniversaire de l’ARMCDH et le dixième anniversaire de la Constitution, d’où le choix de la thématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *