Le musée Dar Si Saïd fait peau neuve

Le musée Dar Si Saïd fait peau neuve

Restauré, relifté, le musée Dar Si Saïd fait peau neuve et change de nom. Désormais, il s’appelle Musée National du Tissage et du Tapis et dévoile dans son écrin de fabuleux trésors.

 

Planté au cœur de l’ancienne médina de la ville ocre, le Musée National du Tissage et du Tapis Dar Si Saïd est un véritable joyau architectural, d’une beauté aussi particulière qu’incontestable, à l’image de la ville de Marrakech. Le musée conforte son positionnement atypique par la richesse et la profondeur temporelle de ses collections, ces dernières font du musée un excellent cadre de contemplation du patrimoine marocain.

Les collections Dar Saïd

Pour rappel, le musée Dar Si Saïd a accumulé, depuis sa création un fond de collections riches et diverses, les collections de Dar Si Said proviennent de Marrakech, mais également de la région du Tensift, de l’Atlas et du Tafilalet. Il s’agit de collections en bois d’architecture rurale et citadine, d’objets liturgiques constitués d’une cuve d’ablutions en marbre, d’un minbar, de chapelets, de tablettes coraniques en bois, des Corans, des bijoux, des poteries et céramiques, des armes, des tapis, des broderies et des objets en cuir. On y trouve aussi des objets métalliques, et d’autres en plâtre conservés.
Le Musée est d’une superficie  de 2800 m2. Il constitue par ses décors et sa structure un riche témoignage de l’architecture domestique marocaine du 19ème siècle

Une architecture riche

En plus de son architecture exceptionnelle, la demeure offre une décoration à base de plusieurs matériaux témoignant de la finesse du savoir-faire de l’artisan local, un style de décoration typiquement marocain : zellige, bois sculpté, chemmassias, verre coloré, plâtre avec écritures coufique. Nous trouvons sur les éléments décoratifs du musée plusieurs formules de louange à Dieu telles que « La royauté et la richesse à Allah » ou « Bien être perpétuel ».