Toutes les nuances de café

Toutes les nuances de café

Certains mets tiennent une place de choix dans notre alimentation. C’est le cas du café. Quels sont les vertus de ce breuvage ? Peut-on abuser ? Petit décryptage.

Les amateurs de café ne peuvent se passer de leur petit noir du matin ou de l’après-déjeuner. Pour beaucoup, ce breuvage délicieux sucré ou non est indispensable pour démarrer une journée, pour mieux se concentrer ou encore pour partager un moment de convivialité. Et si le café a ses adeptes qui ne sacrifient pour rien au rituel de sa dégustation, il faut savoir qu’il y a différentes façons de le déguster et autant de manières de le préparer.
Aussi, s’il y a quelques années, le seul type de café consommé au Maroc était le café infusé ou « traditionnel», les habitudes de consommation ont beaucoup évolué ces dernières années et de plus en plus d’amateurs découvrent de nouveaux types de café dit «spécialisés».
En voici quelques exemples.

Lire aussi : Thé, café et jus : quelles boissons pour Ramadan ?

Expresso. Café préparé selon un procédé de percolation sous très haute pression à partir d’une mouture fine très torréfiée. La formation d’une crème opaque de couleur noisette qui adhère aux parois de la tasse est une caractéristique d’un expresso réussi.
Cappuccino. Café composé d’un tiers d’expresso, d’un tiers de lait chauffé et d’un tiers de mousse de lait que l’on saupoudre parfois de cacao ou de cannelle.


Café au lait. Café auquel on ajoute une portion égale de lait chaud et un peu de mousse de lait. Il est généralement servi dans une grande tasse ou dans un bol et préparé à partir d’un expresso allongé ou double, parfois avec un café filtre fort.
Café latté. Le café latté est la variante italienne du café au lait. Il est fait de la même manière que le café au lait, mais en utilisant ¼ d’expresso et ¾ de lait chaud. L’élément de base du café latté est toujours un expresso.
Expresso Macchiato. C’est un expresso avec un soupçon de mousse de lait sur le dessus.


Latté Macchiato. Café préparé en versant du lait chaud suivi de mousse de lait, dans un verre haut, étroit et transparent. De l’expresso est par la suite versé doucement afin qu’il se place entre le lait et la mousse. Les ingrédients ne doivent pas se mélanger. Ce café peut se servir saupoudré de cacao, de cannelle ou d’autres épices.
Café moka. Boisson préparée à partir d’un mélange d’expresso, de poudre de cacao ou de sirop de chocolat et de lait chaud mousseux. Pour servir, on garnit de crème fouettée et de flocons de chocolat.
Mais qu’en est-il des valeurs nutritionnels de ce délicieux breuvage ? La réponse des nutritionnistes : «Le café filtre régulier, sans ajout de sucre, de lait ou de crème, fournit à peine trois calories par tasse et aucun glucide. Ce qui n’est pas le cas de certains cafés spécialisés, dont la teneur en calories et en sucre varie en fonction des ingrédients qui les composent. Ainsi, un café moka, préparé avec du sirop de chocolat, contiendra jusqu’à 140 calories et 20 g de glucides par tasse. Une tasse de café au lait et une tasse de café latté, préparés avec du lait 2 %, contiendront respectivement 67 et 97 calories de même que 7 g et 9 g de glucides (sucres provenant du lait). Ces types de cafés fournissent au moins une demi-portion de produits laitiers».

Lire aussi : Pourquoi il faut fuir la caféine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *