El Batoul Bargach expose ses Batouliyates

El Batoul Bargach expose ses Batouliyates

Ce sont des toiles remarquables que nous invite le Club Royal Nautique Sid El Abed, a découvrir et à admirer, les oeuvres de l’artiste peintre El Batoul Bargach qui expose jusqu’au 30 août 2018. Dès que vous franchissez l’entrée du club, vous êtes invités à un voyage à l’intérieur du Maroc, de ses couleurs, de ses habitants, de ses mœurs et traditions. L’œuvre de l’artiste peintre El Batoul Bargach mérite d’être considérée comme patrimoine artistique et culturel du Maroc.

 

L’endroit est merveilleux et l’exposition l’est encore plus. Toute l’oeuvre impressionnante de Batoul est là. Ces magnifiques toiles dont les Batouliyates (abstrait, insolite, profils, transparence), les Marghibiyates (babouches, bijoux, colliers, cuivre, Dar Bargach, portes, poteries, tapis), mers et Rochers (barques, galets, détails marins) , Nature et paysages (fleurs, paysages)  vous interpellent. Chaque toile vous plongent dans des souvenirs lointains, une nostalgie s’empare de vous.

Et ce sont des visages multiples et expressifs, des regards, des couleurs, des formes dévoilant la richesse de ce que Batoul considère comme des œuvres qui dépeignent des scènes de la vie quotidienne marocaine dans des univers abstraits souvent improbables « La base de mon travail, c’est l’artisanat et le terroir. Mes tableaux  invitent le récepteur à se réconcilier avec la beauté du terroir sans tomber dans le classique. Et si l’équipe de la Foire Internationale d’Art de Casablanca me situe dans la lignée des peintres néo figuratifs cela me convient » nous explique El Batoul avec ce ravissant sourire qui ne la quitte jamais.

Passionnée d’art et de littérature, El Batoul Bargach vit et travaille Rabat. De son travail, elle dira « J’ai trouvé dans la peinture le moyen d’expression le plus adapté à ma personnalité. Etre face à une toile blanche me donne l’impression d’être face à une page blanche et chaque tableau est un nouveau roman. Chercher un thème, décider d’un modèle, faire aboutir le travail sont autant de moments qui me donnent de la satisfaction et du plaisir. La peinture me procure la sérénité et l’introversion que je ne peux avoir dans mon travail quotidien d’enseignante où il faut du dynamisme et de l’extraversion».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *