Majnûn Leyla en tournée

Majnûn Leyla en tournée

Après le succès phénoménal de “Soufi, mon Amour”, Hassan El Jaï revient sur les planches avec sa troupe pour une magistrale réinterprétation de Majnûn – « le fou » de Leyla. La tournée est programmée à Casablanca, Rabat et Marrakech.  

On suit la légende tragique des amours contrariées de Qays et Layla, deux enfants du désert d’Arabie. Lorsque le destin s’oppose à leur union, Qays, fou de douleur, se retire dans le désert parmi les bêtes sauvages, déclamant son amour à tous les vents…
Recevant le surnom de Majnûn – « le fou » en arabe, ce dernier symbolise la passion amoureuse qui ne s’accomplit que dans l’anéantissement.

Accompagné par sa troupe de théâtre, Hassan El Jaï présente sa vision personnelle de cet amour légendaire dans une pièce inédite.

Dates de la tournée :
Jeudi 28 Octobre 2021, 20h

Complexe Culturel d’Anfa – Casablanca

Vendredi 29 Octobre 2021, 19h 
Théâtre National Mohammed V – Rabat

Dimanche 31 Octobre 2021, 19h
Palais Soleiman – Marrakech

Qui est Hassan El Jaï ?

Passionné de théâtre depuis l’enfance, Hassan El Jaï a fait ses classes au Lee Strasberg Theatre and Film Institute de New York, puis au Cours Florent à Paris – où il obtient son brevet de comédien professionnel avec les honneurs.
Basé aujourd’hui au Maroc, il met en scène et joue des textes sur les planches, donne des cours d’art dramatique et intervient en tant que coach en prise de parole en public.
Parmi de nombreux textes interprétés sur scène, on citera des classiques universels comme Le Petit Prince, Le Prophète de Khalil Gibran, Cyrano de Bergerac ou Othello, sans oublier des œuvres essentielles de Jalâl-Dîn Rûmi, Victor Hugo et Olivier Py.
Son adaptation en deux langues de « Soufi, mon Amour » est son plus grand succès à ce jour : une centaine de représentations réparties entre la Belgique, la France, le Maroc, la Suisse et les États-Unis – notamment en anglais dans les Universités Columbia, Princeton et Yale. Hassan est incontestablement l’une des figures majeures du théâtre marocain de cette dernière décennie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *