“Making peace with nature”, le palmarès 

“Making peace with nature”, le palmarès 

C’est le réalisateur iranien Asghar Besharati qui remporte le Grand Prix de la 17e édition du Mobile Film Festival 2021 pour son film « Atash » (Thirst) . 12 films ont été primés cette année pour une édition placée sous le thème « Faire la paix avec la nature ». 

Cette année, parmi les cinquante films sélectionnés, trente-quatre nationalités étaient représentées. « Une grande diversité a marqué le palmarès de cette année qui a fait écho à la dernière conférence de Glosgow sur les changements climatiques (COP26). Aussi,12 films provenant de 10 pays différents ont été primés lors de cette édition, faire la paix avec la nature » expliquent les organisateurs.

Pour rappel, Le Mobile Film Festival est un festival de courts métrages dédié aux jeunes réalisateurs du monde entier. Il repose sur un principe simple : 1 Mobile, 1 Minute, 1 Film. Son objectif est de découvrir de jeunes réalisateurs en devenir, de les aider à créer des opportunités, de leur donner de la visibilité à l’échelle internationale et de les accompagner dans leur professionnalisation grâce à l’octroi de bourses d’aide à la production.

https://fb.watch/9Ps2W5xXK8/

Voici le palmarès complet :

Grand prix : « Thirst » du réalisateur iranien Asghar Besharati;
Prix spécial du jury : « Color of the year » de la réalisatrice italienne Alessandra Mazzaro ; Prix documentaire : « Snow Lion and the glaciologist » du réalisateur bhoutanais Arun Bhattari ; Prix du film étudiant : « Wild fire tears» de la réalisatrice néerlandaise Vera Verhoef ; Prix de la comédie : « Mais ils sont cons» du réalisateur français Rémi Lefebvre ;

Prix du scénario : « You can’t eat your money » du réalisateur iranien Kiarash Ardeshirp;  Prix  de la mise en scène : « Lullaby » du réalisateur italien Filippo Ronco; Prix de l’extrat court : « Thirst » du réalisateur iranien Asghar Besharati ; Prix du public : « Present for future » du réalisateur kirghize Shamir Raiapov ; Prix visuel : « The day you were born » de la réalisatrice polonaise Anna Jarosz ; Prix d’interprétation féminine : « Oscar » , pour l’actrice Chryssa Florou; Prix d’interprétation masculine : « The pedigree » aux acteurs Abtin Rastegar & Maziar Saki .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *