Marrakech: création d’un observatoire pour l’art gnaoui

Marrakech: création d’un observatoire pour l’art gnaoui

L’Observatoire international pour la préservation du patrimoine gnaoui et la créativité culturelle  vient de voir le jour à Marrakech. La création de cette structure a  pour objectif d’insuffler une nouvelle dynamique à l’art Gnaoui, à travers la préservation du patrimoine gnaoui.

A l’initiative d’un aréopage de maâlems et de jeunes talents de l’art gnaoui, la création de cette structuree s’est faite lors de l’assemblée constitutive de l’Observatoire..Elle s’est tenue en présence de nombreux intellectuels spécialisés dans le patrimoine et l’histoire millénaire issus de plusieurs villes du Royaume.Élu président de cette instance ,M. Othman Hamiti a indiqué que « La création de l’observatoire a pour objectif d’insuffler une nouvelle dynamique à l’art Gnaoui, à travers la préservation du patrimoine gnaoui et la créativité culturelle en tant que levier pour la promotion des valeurs de paix, de coexistence et de fraternité et le rejet de la violence, de la haine et de l’extrémisme sous toutes leurs formes » et d’ajouter « Il vise également à ériger un pont de dialogue entre les maâlems et les jeunes qui porteront le flambeau de l’art Gnaoui, à mettre en place un nouveau modèle de développement pour la promotion du patrimoine gnaoui ».

La SNRT célèbre la musique Gnaoua

Pour célébrer l’inscription de la culture Gnaoua au patrimoine culturel et immatériel de l’Unesco en 2019 , la Société nationale de radiodiffusion et de télévision et l’association Yerma Gnaoua ont produit une soirée 100% Gnaoua . Cet événement a été retransmis  sur la chaîne de télévision nationale Al Oula où 73 maâlems sont venus de tout le Royaume pour cette production inédite. Ce sont 120 minutes et Cent quinze artistes au total qui ont pris part à cette célébration « les maâlems et leurs guembris, les mqadmat ou maîtresses de cérémonie, les kouyous et leurs crotales, les porte-drapeaux et leurs couleurs et enfin les mbakhrat et leurs encens ».

Lire aussi: L’Anthologie des Ṛṛways est sortie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *