La Nuit de la poésie à Rabat

La Nuit de la poésie à Rabat

Le samedi 17 novembre 2018 de 18h à minuit, l’Institut français de Rabat célèbre pour la première fois dans la capitale marocaine, la Nuit de la poésie, initiée par l’Institut du Monde Arabe à Paris (IMA) en 2015.


Une Nuit qui fait vibrer les villes du monde arabe dont Rabat : 10 villes organisent simultanément avec Paris leur Nuit de la Poésie : Le Caire, Bagdad, Doha, Djeddah, Riyad, Khartoum, Manama, Rabat, Abou Dhabi et Tunis.
Déclamations, performances poétiques, tables rondes, lectures en langues étrangères et joutes de poésies rythmeront cette soirée. Des ateliers de création poétique et un spectacle en langue arabe, amazigh, darija et français, par la troupe Wa9ILA ponctueront cette soirée festive.

Parmi les invités d’honneur de cette soirée placée sous le signe de la poésie, on trouve Siham Bouhlal, poète, romancière et médiéviste française d’origine marocaine, Sylvestre Clancier,  poète, essayiste et critique littéraire ou encore Khalil Hachimi Idrissi, poète, écrivain, journaliste et directeur de la MAP, sans oublier la troupe Wa9ila, composée de sept orateurs qui déclament en arabe, amazigh, darija et français,  Hosni Almokhlis, metteur en scène, poète et chroniqueur en langue arabe,  Abderrazak Amouzoune, poète urbain en Darija, etc,  En somme, une soirée qui promet des moments forts et pleins d’émotion.

LE PROGRAMME

Salle d’exposition

  • 18h-18h15 : ouverture inaugurale avec les invités, Siham Bouhlal, Sylvestre Clancier, Khalil Hachimi Idrissi, Driss Louiz et la troupe Wa9ila.
  • 18h-19h30 : Table ronde « Résister en poésie » avec Sylvestre Clancier et Khalil Hachimi Idrissi. Modération : Rachid Khaless.
  • 21h30 – 23h30 : Scène ouverte aux amoureux des mots

Vous écrivez de la poésie, de la prose, du rap, du slam ? Un micro et seulement un micro, avec ou sans accessoires et cinq minutes (maximum) devant un auditoire attentif.

Ouverture et lectures de Siham Bouhlal.

Avec la participation de Fatima Amahzoune, Aicha Bassry, Fatiha Benkacem, Mostafa Daoudi, Bouchra Fadel, Driss Louiz, Youssef Wahboun et bien d’autres poètes.

Inscription sur place (dans la limite des places disponibles)

Mediathèque

  • 19h-20h30 : atelier d’écriture poétique avec Siham Bouhlal avec les élèves du lycée Descartes
  • 19h30-20h30 : atelier d’écriture poétique avec Driss Louiz

Ouvert à tous (dans la limite des places disponibles)

  • 19h30 à 22h30 : Ballade poétique, avec Sylvestre Clancier et la troupe Wa9ila.

Inscription sur place (dans la limite des places disponibles)

  • 22h30 – 23h30 : Poésie du monde

Lisez et déclamez une poésie dans la langue de votre choix.

Inscription sur place (dans la limite des places disponibles)

Véranda

  • 20h : Spectacle « Le Silence Déraille », troupe Wa9ila

Quelque part sur un quai de gare, six hommes et une femme guettent. L’attente les lie, les divergences aussi. Des affinités se tissent, des conflits éclatent. Un jeu de pouvoir et de rébellion, de superstitions, de regrets, de pessimismes et d’espoirs de voir le train fédérateur débarquer.

Ouvert à tous (dans la limite des places disponibles)

  • 22h – 23 h : Projection du film « À voix haute : la force de la parole », de Stéphane de Freitas. César 2016 du meilleur film documentaire.

Chaque année à l’université de Saint-Denis se déroule le concours Eloquentia, qui vise à élire le meilleur orateur du 93. Des étudiants de cette université issus de tout cursus, décident d’y participer et s’y préparent grâce à des professionnels qui leur enseignent le difficile exercice de la prise de parole en public. Au fil des semaines, ils vont apprendre les ressorts subtils de la rhétorique et vont s’affirmer, se révéler aux autres, et surtout à eux-mêmes.

Hall

  • 18h30 – 23h30 : Table de la librairie « Livre-moi » : sélection d’ouvrages poétiques et vente
  • 19h – 23h : Cinépoèmes

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *