Projet d’autonomisation des mères célibataires avec leurs enfants au Maroc

Projet d’autonomisation des mères célibataires avec leurs enfants au Maroc

Le partenariat de cinq ans entre l’Union européenne et l’association Insaf pour l’autonomisation des mères célibataires et l’accompagnement de celles-ci et de leurs enfants dans le respect de leurs droits et dignité a été couronné de succès. Le bilan dressé dernièrement fait état du soutien de 680 mères en détresse et le soutien de 3.200 mamans, certaines hébergées avec leur enfant.

« Ces cinq années de collaboration ont donné des résultats concrets. Elles ont permis de transformer la vie d’un grand nombre de femmes en détresse et d’ouvrir de nouvelles perspectives à leurs enfants. Nous sommes très fiers des quatre ateliers de formation et d’autonomisation mis en place avec l’Union européenne. Ils ont permis de former 680 femmes à la couture professionnelle, à la cuisine et à la coiffure/esthétique, en plus d’ateliers de développement personnel. Nous sommes encore plus fiers de nos bénéficiaires et d’un chiffre : 72%, soit leur taux d’insertion dans le monde du travail, 480 mamans ont désormais un emploi fixe », souligne Meriem Othmani, Présidente-Fondatrice de l’Institut National de Solidarité avec les Femmes en détresse (Insaf).

Meriem Othmani, Présidente-Fondatrice de l’Institut National de Solidarité avec les Femmes en détresse (Insaf).

Insaf est portée par un rêve, celui d’éradiquer l’abandon des bébés, 300 à Casablanca chaque année, en offrant aux mamans et futures mamans bienveillance, soutien et hébergement. Toutes bénéficient de l’écoute attentive d’une assistante sociale, d’un accompagnement administratif et juridique ainsi que d’une médiation familiale lorsque c’est possible. Pendant trois ans, les mères et leurs enfants sont suivis médicalement, ils reçoivent gracieusement lait et médicaments. Les mamans sont soutenues psychologiquement et appuyées dans leur autonomisation et leur recherche d’emploi. Pour Insaf, la mission est accomplie quand les mamans ont atteint la stabilité professionnelle.

« Au moment où vient de s’achever la campagne des 16 jours de lutte contre les violences faites aux femmes, la situation des mères célibataires revêt un caractère particulièrement important car elles sont victimes avec leurs enfants de discrimination, de rejet, et de violence. Réintégrer ces mamans et leurs enfants dans leurs droits et leurs dignités est fondamental pour s’inscrire dans la vision humaniste et égalitaire que nous tous réunis ici, souhaitons promouvoir. », souligne Séverin Strohal, Chef de la section Gouvernance de l’Union Européenne au Maroc.

Un atelier de développement personnel

Des actions d’urgence contre la pauvreté

Durant la pandémie, la société civile s’est mobilisée et Insaf, comme les autres, s’est engagée. Grâce à tous ses donateurs, elle a pu envoyer plus de 6.000 colis de 25 kg de denrées alimentaires dans les villages enclavés du monde rural sans oublier plus de 9.500 migrants à Casablanca, Rabat et Mohammedia.

L’Union Européenne s’est également mobilisée avec Insaf pour fournir des centaines de colis alimentaires à des mères célibataires et les aider à régler leur loyer. Non seulement les responsables de l’Union Européenne en charge de ce dossier se sont engagés financièrement, mais ils ont également sollicité leur réseau comme l’Organisation Internationale de Migration (l’OMI), qui a remis à Insaf des fonds importants pour qu’elle puisse distribuer plus de 7.000 repas chauds et froids aux migrants subsahariens sans domicile fixe de Casablanca.

« L’action associative nous apprend l’humanité. Elle nous démontre en toute occasion que nous ne pouvons agir seuls et que c’est l’union de toutes les forces qui nous permet d’agir et de faire des pas en avant », ajoute Meriem Othmani.

Une grande campagne de parrainages permanents de 250 dhs mensuels est ainsi lancée en ce mois de décembre. Une somme qui peut sembler faible au regard des besoins mais la multiplicité de ces parrainages est la garantie de la pérennité des actions d’Insaf : 250 dhs, ou moins ou plus, une somme qui permet d’agir et de transformer la vie des plus déshérités. « Partagez ce rêve et accompagnez-nous dans notre lutte pour rendre notre monde meilleur ».

Il est désormais possible de télécharger un ordre de parrainage sur les réseaux sociaux ou nous soutenir via www.faireundon/insaf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *