“Si j’étais une femme”

“Si j’étais une femme”

Produit dans le cadre du Programme régional «Hommes et Femmes pour l’égalité des sexes» mis en œuvre par ONU Femmes avec l’appui de l’Agence Suédoise de Coopération Internationale pour le Développement , « Si j’étais une femme » est un livre écrit par des hommes et dédié à l’égalité des sexes au Maroc.

« Si j’étais une femme » est une collection de 25 témoignages recueillis avec l’appui de l’écrivain et journaliste Ouadih Dada.Des témoignages d’hommes marocains de différents âges et milieux sociaux et professionnels qui se sont projetés dans l’univers féminin « Journalistes, écrivains, comédiens, militants, médecins, designers, acteurs, réalisateurs, metteurs en scène, boxeurs, enseignants, alpinistes, chanteurs, DJs, ou encore biologistes, ces 25 hommes se sont mis dans la peau d’une femme le temps d’un témoignage » écrit Ouadih Dada.

Leurs témoignages pointent les diverses inégalités et injustices dont continuent de souffrir les femmes et filles 25 ans après l’engagement mondial de Beijing « « Si j’étais une femme » est un recueil engageant qui ouvre la voie aux hommes et garçons pour mener une réflexion sur les conditions des femmes et des filles au Maroc et sur le rôle qu’ils pourraient jouer en tant qu’alliés du féminisme »continue l’écrivain.

« Si j’étais une femme » quelques extraits…

« Si j’étais une femme, je voudrais que ma fille ait espoir en une société nouvelle, à la fois moderne et respectueuse de nos traditions »Hamza Bennani Smires ,Trompettiste, compositeur, enseignant

« Si j’étais une femme, je mettrais la culture au centre du développement des États en démontrant qu’elle est génératrice de valeur ajoutée pour tous les peuples » Hicham Lahlou ,Designer

« Si j’étais une femme, je serais ma grand-mère maternelle, Zahra Benchaira. Une femme énergique, d’un optimisme incroyable et d’une gentillesse sans bornes »Issam Kamal, Chanteur

« Si j’étais une femme, je fuirais la religion. Une religion qui me cache, qui me confine, qui limite mes libertés d’être, essentiellement, humaine »Khalil Hachimi Idrissi ,Journaliste, écrivain

« C’est un peu tout cela que j’ai voulu raconter dans le titre « Woman » dont j’avais composé la musique et co-écrit les paroles. J’ai voulu en faire un hymne féminin dédié à toutes les Marocaines et à celles qui s’y reconnaitraient bien au-delà de nos frontières » Khalil Belkass alias DJ Van, Artiste

« Si j’étais une femme ? Sans y penser deux fois, je serais celle que j’admire tellement, qui m’inspire énormément ; Wallada Bint Al-Mustakfi.C’est une poétesse et écrivaine arabe née à Cordoue en 994. Une femme rebelle que rien n’arrête »Said Bey, Comédien .

« Si j’étais une femme je choisirais encore le métier de la chirurgie, et j’aurais sûrement excellé bien mieux que mes confrères mâles. En fait, si la chirurgie était une personne, elle serait une femme passionnée, forte, un brin capricieuse mais exigeante, qui ne tolère pas la négativité et la complaisance et qui n’est vraiment comprise ni mieux accompagnée que par une femme » Aymane Boubouh, Médecin et influenceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *