“Amussu” au cinéma arabe et méditerranéen de Catalogne

“Amussu” au cinéma arabe et méditerranéen de Catalogne

L’inauguration de la 14ème édition du Festival du cinéma arabe et méditerranéen de Catalogne qui se tient en ligne du 12 au 15 novembre aura pour invité Nadir Bouhmouch, réalisateur marocain du documentaire “Amussu ».

Placée sous le signe de la résistance, cette version en ligne présentera  des films qui abordent d’une manière ou d’une autre différentes manières de résister (collectives, intimes, quotidiennes). Dans cette édition, le réalisateur palestinien Kamal Aljafari  présentera deux films inédits, « Recollection » (2015) et « A Different Summer » (2020). La prestigieuse cinéaste palestinienne Mai Masri va parrainer la section des classiques en proposant quatre films de référence. Les organisateurs proposent également un débat sur l’extractivisme en Afrique, basé sur l’expérience de la résistance amazighe.

Synopsis « Amussu »

Le film « Amussu » du réalisateur marocain Nadir Bouhmouch sera projeté aux côtés de plusieurs productions produites dans les pays du bassin méditerranéen dont l’Algérie, l’Egypte ou encore la Tunisie.  « En 2011, pour sauver leur oasis, les habitants d’Imider ont fermé une conduite d’eau à destination de la plus grande mine d’argent d’Afrique. Huit ans plus tard, ils chantent tout en récoltant les fruits de leur activisme ».

https://www.youtube.com/watch?v=8RQqrG0tTDc

Cinéaste et producteur vivant à Marrakech, Nadir a réalisé et produit  en 2011 son premier film, « My Makhzen & Me », un web documentaire sur le soulèvement du 20 février au Maroc. Parmi les autres œuvres, « Timnadin N Rif », un documentaire performatif produit collectivement par la communauté Imider dans le sud-est du Maroc, et « Paradise on Earth », une courte série documentaire en ligne sur les causes environnementales de la révolution tunisienne.

« Dima Punk »

« Dima Punk est un autre documentaire qui sera projeté la Mostra. Réalisé par Dominique Caubet, ce film raconte l’histoire de Stof un garçon qui paye très cher son indépendance ». Dominique Caubet est professeur émérite d’arabe nord-africain à l’INALCO (Ecole des études orientales), Paris. Sociolinguiste spécialisée en arabe marocain, elle a écrit de nombreux ouvrages et articles sur le Maroc et l’Afrique du Nord. Au cours des dix dernières années, elle a publié plusieurs articles et un livre sur la scène musicale underground et le mouvement culturel, connu sous le nom de «nayda», qui a eu lieu entre 2005-2007. Au cinéma, « Casanayda! » est  son  1er documentaire.

N’ayant aucun  caractère compétitif, le festival contribue à la diffusion et à la promotion du cinéma arabe et méditerranéen en Catalogne afin d’offrir un regard différent, provenant de l’intérieur des sociétés arabes et méditerranéennes, sur leurs problématiques ainsi que sur le monde actuel. Il s’agit de contribuer, à travers la culture et l’expression artistique, à rompre les images et les stéréotypes sur le monde arabe, et construire des ponts parmi les peuples méditerranéens.

Lire aussi : « Adam » ouvre le festival du film arabe de Malmo 2020
Lire aussi : Sara Kaddouri primée aux ACA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *