Collages d’égalité de genre pour l’avenir, les résultats

Collages d’égalité de genre pour l’avenir, les résultats

Les lauréats et finalistes du  concours de collage artistique “Collages d’égalité pour l’avenir: les transformations de l’espace euro-méditerrenéeen” sont désignés. À travers le langage artistique du collage, les 15 œuvres sélectionnées cartographient notre présent dans toute sa complexité, tout en projetant simultanément un avenir égalitaire entre les sexes. Parmi les trois gagnants, un Marocain distingué par son oeuvre « Être toi-même ».

Lancé en collaboration avec l’Institut européen de la Méditerrannée dans le cadre du projet Voix de femmes (mené par Forum Femmes Méditerranée en collaboration avec la Fondation Anna Lindh), certains collages remettent en question les normes sociales, réinventent les dynamiques de pouvoir et célèbrent la sororité et le féminisme. D’autres contestent les inégalités fondées sur le sexe ou soulignent les difficultés accentuées par la pandémie « Les artistes à l’honneur – professionnel.le.s, amatrices et amateurs, de la région euro-méditerranéenne – redessinent les rôles de genre et coupent les stéréotypes sexistes et l’assignation à des catégories figées, créant des récits féministes autonomisants » expliquent les organisateurs.Le concours « Collages d’égalité pour l’avenir » est ouvert a toute personne passionnée par l’art (amateur ou professionnel.le), âgé.e de plus de 18 ans, et citoyen.ne d’un pays euro-méditerranéen .

Ambassadeur et Ambassadrice de l’égalité!

Le comité d’évaluation a sélectionné 15 œuvres les plus créatives en tenant compte de leur conformité avec le thème du concours, y compris les 3 finalistes. Le jeune  Salaheddine Ait Lakdoume du Maroc a gagné avec son oeuvre artistique « Être toi-même » aux cotés de Mohammad Awwad, Jordanie avec « La Responsabilité » et Martina Lauria, Italie avec son dessin « Sororité ». 

Deux autres jeunes marocains ont été finalistes de ce concours. Il s’agit de  Zakariya Bigharasne avec  « Pour une société vaccinée en priorité contre le virus de la violence conjugale” et Ouffata Nour Elhouda, avec “Pas une princesse ordinaire”.

Les gagnants seront considéré.es et présenté.es comme une ambassadrice ou ambassadeur du concours “Collaging a Gender-Equal Future” dans les cinq pays du projet. Leur travail sera exposé et mis en valeur dans le matériel promotionnel du projet « Voix de Femmes », ainsi que dans les autres produits de communication du festival « Voix the Femmes ».

A savoir que l’exposition est visible à l’Espai Francesca Bonnemaison depuis le 16 mars En raison de la crise sanitaire, l’inauguration a été en direct, sur le profil facebook de la Fondation des Femmes de l’Euro-Méditerranée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *