Coup de chaleur : les bons gestes à adopter

Coup de chaleur : les bons gestes à adopter

En été, les enfants sont sujets à divers bobos, liés à la chaleur. Voilà ce qu’il faut faire et éviter en cas de coup Coup de chaleur et d’insolation.

 

L’insolation survient lorsque l’enfant a été exposé au soleil, sans aucune protection, pendant les heures chaudes de la journée. L’enfant est alors sujet aux maux de tête, vomissements et nausées. Le coup de chaleur apparaît quand la température extérieure est élevée et que l’air ne circule pas. N’arrivant pas à réguler sa température, le corps de l’enfant peut facilement afficher les 40°. Sa peau est brûlante et sèche. Il ne faut jamais minimiser l’insolation ou le coup de chaleur et agir rapidement pour éviter le pire.

Le bon geste : en cas d’insolation ou de coup de chaleur, veillez à allonger votre enfant à l’ombre, dans une pièce fraîche. Pour faire baisser la température, mettez des linges humides sur la tête et le corps de l’enfant.

Si l’enfant est conscient, faites-le boire lentement. Pour ce faire, utilisez les solutés de réhydratation, à diluer dans 200 ml d’eau. A défaut, vous pouvez ajouter une cuillerée de sel dans un litre d’eau. Il est également possible de donner un peu de paracétamol pour soulager ses maux de tête.
Dans le cas où l’enfant est inconscient, il faut veiller à l’allonger sur le côté en attendant l’arrivée des secours.
Et pour calmer le coup de soleil, une bonne application d’une crème anti-brûlure s’avère utile.
A éviter 
Ne jamais donner de l’eau glacée à l’enfant ni de bain froid au risque de provoquer un choc thermique.
Ce qu’il faut savoir
Veillez à protéger votre enfant des coups de soleil, en lui faisant porter un chapeau et un tee-shirt, de couleur claire (le blanc de préférence). Donnez-lui à boire fréquemment et ne le laissez jamais s’exposer au soleil entre 10 h et 15 h. N’oubliez jamais les crèmes protectrices, à appliquez généreusement et à renouveler toutes les deux heures.
Ne laissez jamais votre enfant dans une voiture portes et fenêtres fermées, sous le soleil. Pas de sieste ou de jeu sous une fenêtre exposée au soleil. Privilégiez, pour les jeux à l’extérieur, un endroit abrité, à l’ombre ou sous les arbres.

 Conseils inspirés de “Les premiers secours de l’enfant” de Dr Fatiha Morchid, Editions Dar Attakafa.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *