Devoirs de vacances : n’en faites pas trop !

Devoirs de vacances : n’en faites pas trop !

Après une coupure, plus ou moins importante avec le milieu scolaire, pour recharger ses batteries, rêver, s’amuser, ne rien faire, voire s’ennuyer…, l’enfant peut démarrer un programme allégé de révision environ trois semaines avant la rentrée scolaire. Mais attention, moins d’une heure par jour. On vous dit tout.

 

Si vous êtes une adepte de la révision obligatoire au cours de l’été, n’en faites surtout pas tout un plat. Les éducateurs conseillent d’entamer un programme de révision après une bonne période de repos, et insistent aussi sur la durée des révisions (une demi-heure pour les classes primaires et pas plus de trois quarts d’heure pour les collégiens ou lycéens).
Sachez que votre enfant peut apprendre autrement. Les jeux de société (comme le scrabble pour réviser vocabulaire et orthographe, le Monopoly pour la soustraction et l’addition) sont un joli support pour enrichir ses connaissances, les romans sont une fenêtre ouverte sur le monde. Ils permettront à votre enfant de nourrir son imaginaire. La visite d’une région ou d’un autre pays est également enrichissante pour l’enfant qui peut apprendre, autrement, l’histoire, la géographies, des us et coutumes.
Sachez aussi que si vous cherchez à lutter contre l’échec scolaire, l’acharnement que vous déployez durant les vacances risque d’enfoncer encore plus votre bambin dans cette spirale infernale. Les apprentissages se feront alors autrement, de façon ludique et amusante. Il est donc inutile de focaliser sur les devoirs de vacances ou d’en faire trop. Vous risquez de décourager votre enfant.

Ce qu’il faut retenir

  • Il ne faut pas forcer votre enfant à travailler pendant les vacances. Vous pouvez le lui suggérer dans un premier temps. Si l’idée vient de lui, c’est encore mieux.
  • Si vous tenez à passer par les devoirs pendant les vacances, alors pas plus d’une heure par jour. C’est le conseil des spécialistes.
  • Si votre enfant est jeune, prenez un cahier le plus attrayant possible. Laissez-le choisir ce qu’il préfère !
  • Ne prenez pas le niveau supérieur: vous risqueriez de le décourager. A la limite, prenez un niveau en-dessous pour réviser les bases.
  • Pensez aux nouvelles méthodes d’apprentissage : des logiciels si votre enfant s’intéresse aux ordinateurs, des voyages s’il a envie d’apprendre une langue…
  • Pour l’inciter à écrire, ailleurs que sur un cahier scolaire, proposez-lui de tenir un journal de vacances. Il pourra y coller des photos, des images, des petits souvenirs, des plantes séchées.
  • Sachez qu’une bonne balade avec votre enfant dans la nature lui vaudra tous les cours de sciences. La visite amusante d’une Kasbah lui en apprendra aussi sur l’Histoire.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *