Le festival Maroc des Contes conte la forêt

Le festival Maroc des Contes conte la forêt

Pour sa 15ème édition le Festival  International Maroc des Contes, la programmation tourne autour du thème « La forêt dans l’imaginaire populaire universel ». Les contes et récits qui seront relatés lors de cette édition, ont traversé les temps et les espaces, ils ont élu domicile au festival international  « hikayate » pour participer au rapprochement des peuples et des cultures.

 

Du 1er au 13 juillet 2018, le festival  international « Hikayate «  squattera des  lieux divers à Rabat, Salé et Témara à  l’image de Bab elhad, Place Moulay Rchid et théâtre Mohammed V. Un rendez-vous culturel annuel  et une force majeure puisée dans le patrimoine ancestral marocain.

Mme Najima Thay Thay , Présidente de l’association Cont’Act et Directrice du festival explique « Cette édition s’attardera sur un aspect commun à tous les peuples et les civilisations du monde, « la forêt ». Le « fantastique » constitue ainsi une caractéristique essentielle et récurrente de la plus part des contes, notamment ceux relatifs aux récits des aventures souvent engagées dans les ténèbres des forêts lointaines »

Les invités du festival découvriront et partageront ensemble les divers contes  fantastiques sur la forêt, contes qui ont toujours nourri l’imaginaire et ont fait font partie du patrimoine culturel et oral des pays participants.

Le festival propose de nombreux spectacles  ou Halqas , une table ronde à la Bibliothèque nationale à Rabat sous le thème «La mer dans l’imaginaire populaire commun de l’humanité », avec la participation d’éminents professeurs spécialisés, chercheurs dans le patrimoine culturel immatériel.Un Café-Conte pour inventorier et enregistrer les contes de la forêt et les préparer à l’édition.

Parallèlement aux contes, une exposition du patrimoine des pays participants aura lieu. Ainsi, le public fera connaissance des coutumes et des rites de ces pays invités et  des outils , arts et traditions liés à la vie en général et à la culture forestière en particulier.

Espace dédié au patrimoine oral, à la parole brodée, le Festival International Maroc des Contes a contribué au fil des ans et des éditions à réhabiliter les artisans de la parole, qu’ils soient professionnelles ou amateurs « Notre grande satisfaction est que notre festival a fait des émules, et d’autres associations de la société civile se sont attelées à la tâche, de sorte que plusieurs manifestations culturelles qui rappellent à notre souvenir la richesse de notre patrimoine immatériel conté, chanté et dansé ont vu le jour » ajoute Mme Najima Thay Thay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *