Jossour : plus de leadership des femmes

Jossour : plus de leadership des femmes

L’Association Jossour Forum des femmes marocaines, avec le Forum des Fédérations et le soutien du Gouvernement du Canada, a entamé depuis mai 2018 un programme de formation de formateurs(trices) dans trois pôles régionaux (PR) au Maroc. Cette initiative commune à la Jordanie, au Maroc et à la Tunisie, a pour objectifs l’amélioration des connaissances des jeunes femmes sur les principes de la gouvernance inclusive, le renforcement de compétences en leadership, le genre l’autonomisation des femmes et le marketing associatif.

 

Le programme de formation a visé des jeunes âgé(es) de 18 à 25 ans représentants du monde associatif et ayant une  connaissance pour ce qui est du tissu associatif et des institutions locales.

Les 3 pôles régionaux ciblés par ces formations sont la Région Souss- massa, Région Draa- Tafilalt, la Région de l’Oriental, Région de Tanger Tétouan Hoceima, Région de Fès Meknès et la Région   Beni Mellal- Khenifra , Région Marrakech- Safi .

 

Consciente de son rôle au sein de la société en tant qu’ONG féminine, Jossour Forum des Femmes Marocaines, a choisi via ce projet de doter les jeunes femmes d’outils nécessaires pour la promotion de l’autonomisation des femmes. « L’objectif de ce programme de formation des formateurs est donc de permettre aux jeunes bénéficiaires  de maitriser les techniques d’animation et de devenir des agents de changement aptes à transmettre leur savoir-faire et leur acquis en matière de gouvernance inclusive , de genre, de leadership et de marketing associatif à d’autres groupes de femmes cibles dans leurs régions et villes respectives et former d’autres jeunes à ces mêmes valeurs », indiquent les organisateurs.

Le projet s’inscrit dans le résultat ultime du projet 1000 qui cible l’inclusivité avancée en matière de gouvernance dans la région MENA ; du résultat intermédiaire 1200  qui a pour objectif d’accroitre la capacité des femmes et des hommes à impliquer positivement les organisations gouvernementales et non gouvernementales, politiques dans tout  programme ou activité qui affectent l’inclusion des femmes dans les domaines sociaux, culturels et politiques ; et   le résultat immédiat 1220  qui a pour finalité de renforcer les capacités des OSC et des institutions, en vue d’influencer positivement les politiques et les programmes en faveur du leadership des femmes pour parvenir à une gouvernance inclusive. Toutes ces formations ont été assurées par des formateurs experts dans les différents domaines traités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *